Trois cylindres pour la nouvelle Suzuki Swift

Trois cylindres pour la nouvelle Suzuki Swift

La Suzuki Swift adopte une nouvelle motorisation hybride. Un moteur essence hybride de 1,2 litre à 3 cylindres, de 60 chevaux, offre des performances améliorées. Cette nouvelle configuration, disponible avec une boîte manuelle à 5 rapports ou une boîte automatique CVT, promet des accélérations plus vives.

La calandre noire laquée en nid d’abeille semble plus imposante et est encadrée par des feux de jour LED en forme de L. À l’arrière, le pare-chocs a été légèrement retravaillé et des optiques LED en 3D apportent une touche moderne. La gamme de couleurs s’enrichit avec neuf teintes unies et quatre combinaisons bi-ton, comprenant un toit noir ou gris.

À l’intérieur, la console centrale accueille un écran tactile HD central de 9 pouces offrant une connectivité sans fil avec Apple CarPlay et Android Auto.

Depuis son lancement en 2004, la Swift s’est vendue à plus de 9 millions d’exemplaires dans 169 pays. Elle continue d’évoluer pour rester pertinente dans le paysage automobile contemporain.

IDÉES DE LECTURE

IDÉES DE LECTURE

DE BONNES LECTURES POUR LES FÊTES

MAIS AUSSI IDÉES DE CADEAUX POUR NOEL !

“VOITURES D’EXCEPTION“

Lamborghini, Ferrari, Aston Martin, Bugatti et autre Porsche ont de tout temps conçu des voitures qui ont fait rêver les passionnés d’automobiles.

Mais, au sommet de leur production standardisée, il existe une gamme de modèles produits en séries très limitées et destinés à franchir tous les records sur piste ou sur route: les «hypercars».

Au-delà de leur prix de vente étourdissant, ces joyaux de technologie et de design, baptisés «Valkyrie», «Agera» ou encore «Chiron», se distinguent par des innovations techniques qui dépassent l’entendement.

Amateurs de sports mécaniques, bienvenue à bord de ces fascinantes voitures d’exception !

Un ouvrage à la fabrication soignée dévoilant les secrets de production de 50  modèles d’exception, apparus entre 2005 et 2023 – parmi lesquels la Bugatti Veyron, la McLaren Senna, la Lotus Evija, la Merce-des-AMG One, la Koenigsegg Gemera, la Bentley Batur, la De Tomaso p900, la Ferrari Daytona SP3, les Lambroghini Inven-cible et Autentica, la Rolls-Royce Boatail…

L’AUTEUR

Nicolas Meunier est journaliste pour le magazine Challenges. Spécialisé dans l’automobile, il s’intéresse à tout ce qui roule, depuis la voiture sans permis jusqu’aux modèles les plus exclusifs.

Dans ce livre, il laisse parler sa formation d’ingénieur, en décortiquant les fiches techniques des modèles les plus incroyables du marché et en expliquant le détail de leur conception.

Le livre est préfacé par Laurent Tapie, refondateur & CEO de Delage Automo­biles.

Prix : 29,95€  – 224 pages

DES HOMMES D’EXCEPTION…
ET DES VOITURES DE LEGENDE !

Par Christian Choupin – Grand reporter

Depuis son invention il y a plus d’un siècle, l’automobile a révolutionné notre mode de vie. Symbole de voyage et de liberté, elle n’a eu de cesse d’évoluer et de proposer toujours plus d’innovations technologiques pour répondre au désir de chacun : se déplacer toujours plus vite, toujours plus loin et sans contraintes.

Des premières machines à vapeur aux tout derniers concept-cars, revivez la fabuleuse aventure de l’automobile en France et retrouvez les modèles emblématiques qui ont marqué son histoire et bien des générations, tels que la mythique De Dion Bouton, la célèbre « 4 pattes », l’élégante Dauphine, la flamboyante DS, l’éternelle 2 CV, les petites Renault 5 et Peugeot 205, ou encore l’originale CX…

Découvrez le parcours d’inventeurs de génie (Louis Renault, les frères Peugeot, André Citroën, Ettore Bugatti…), pionniers hors du commun aux destins exceptionnels, et qui ont consacré leur vie à réaliser leurs rêves ! Retrouvez également l’ambiance amusante des premiers Salons de l’Automobile, l’excitation des courses légendaires, et vibrez aux exploits incroyables des pilotes les plus audacieux.

Avec plus de 300 illustrations, des documents inédits et des fac-similés parmi lesquels un diplôme délivré par l’Automobile Club de France, des affiches du Rallye Monte-Carlo et des 24 Heures du Mans, des croquis de voitures anciennes, la documentation technique de la 4 CV et de la Supercinq, la une de la presse consacrée au tragique accident de Daniel Balavoine et Thierry Sabine sur le Paris-Dakar, etc.

PRIX: 34,95 €

Époqu’auto : la vente officielle avec Osenat

Époqu’auto : la vente officielle avec Osenat

La nouvelle édition du Salon Époqu’auto se déroulera du 10 au 12 novembre 2023. Comme chaque année, l’équipe du département Automobiles de la maison Osenat y organisera deux ventes aux enchères : une vente réservée aux motos le samedi et la seconde consacrée aux autos le dimanche.
Les bolides seront exposés sur le stand Osenat pendant toute la durée du salon. Voici un florilège des deux et quatre roues présentées qui devraient occasionner de belles batailles d’enchères.

La collection Jacky Rollet : 70 véhicules aux enchères.
Décédé en août dernier, Jacky Rollet, un collectionneur savoyard originaire de Saint Jean de Maurienne, avait amassé quantité de véhicules divers, dont 30 voitures, 30 motos, 10 calèches,et quelques utilitaires dont un Car Citroën. La sélection présentée se compose notamment de plusieurs trésors d’avant-guerre réveillés
de leur torpeur pour prendre la direction du stand Osenat après les prises de vues qui illustreront les pages du catalogue de la vente. 1904 ,BROUHOTD1 Estimation : 20 000 / 30 000€. 1920 ,TURCAT MERY Type PG
Estimation : 15 000 / 30 000€. 

 

Automobiles : une sélection royale et «sur-mesure» :

1953. MERCEDES 300S. Estimation sur demande. L’exemplaire que nous présentons à une histoire exceptionnelle. En effet, il fut acquis neuf par le roi Hussein de Jordanie en 1953, dans l’exacte configuration dans laquelle il se trouve aujourd’hui. Parmi les petites particularités, un phare rouge à l’avant qui, lorsqu’il était allumé signifiait la présence du roi à bord. Le moteur délivre parfaitement ces 150 chevaux, les rapports passent en douceur et les freins jouent bien leur rôle.

1962 . TALBOT LAGO T14 AMERICA 2300. Estimation : 100 000 / 130 000€.  La dernière Talbot Lago jamais produite, véritable pièce d’histoire, seulement deux propriétaires en 60 ans. Seulement 52 000 km.

 

1959 . ROLLS ROYCE SILVER CLOUD II CABRIOLET. Estimation : 150 000 / 200 000€. 
Conversion Cabriolet réalisée par les ateliers ODS en 2022.  Ex Yves Saint Laurent, restauration exceptionnelle. Notre exemplaire, fut livré le 05/11/1959 par la Franco-Britannique à la famille Bouglione, celle-ci la conserve quelques années avant de la céder à Yves Saint Laurent. Il la conservera jusqu’au début des années 1980.

 

1972 . ALPINE 1600 VC GROUPE 3. « COMPÉTITION CLIENT » EX-JACQUES HENRY Estimation : 140 000 / 160 000€.  L’alpine 1600S (type VC) numéro de série 18223, numéro de carrosserie 6092 est sortie de Dieppe le 24 novembre 1972. Le premier propriétaire était Monsieur Marc Gatez de Besançon, directeur de société. Comme il nous l’a été confirmé par les Archives Départementales du Doubs, il a immatriculé 18223 le 26 décembre 1972 sous le numéro 4800 QK 25. Cette voiture a eu un palmarès exceptionnel, elle a remporté le Lyon Charbonnières 1973 dans la classe groupe 3 en signant. Cette berlinette est une vraie groupe 3 compétition client (un modèle rare donc), les archives Alpine en attestent. En outre, elle a au moins participé à une grande épreuve avec Jacques Henry, futur champion de France des Rallyes 1974.

1986. MG METRO 6r4.  Carte grise de collection. Estimation : 210 000 / 260 000€.  Désirable version clubman Entièrement d’origine, historique connu, mythe du groupe B, 146ème exemplaire produit. Entre août et octobre 1985, 200 exemplaires sortent des usines et la voiture peut être engagée en groupe B pour le Rac 1985. Cette course sera un succès, la MG terminant 3ème derrière deux Delta S4. Malheureusement la saison 1986 du championnat du monde sera émaillée de problèmes techniques et l’arrêt soudain du groupe B empêchera la 6r4 de briller. Son plus beau résultat sera le titre de champion de France des rallyes avec Didier Auriol et une victoire au rallye d’Irlande. Cette MG Metro est une trace de la folle épopée du Groupe B, elle est aussi la dernière voiture de rallye atmosphérique ayant connu le succès.

 

 

ROAD TRIP EN BMW. Sur la route vers  INSOLARE,  en Camargue 

ROAD TRIP EN BMW. Sur la route vers INSOLARE, en Camargue 

De Frank Stella à Jeff Koons, en passant par Andy Warhol jusqu’aux artistes émergents de la Résidence BMW, depuis 50 ans, l’engagement de BMW Group pour la culture, n’est plus à démontrer. Toutes ces années ont été au service d’un regard artistique nouveau, de l’hybridation des techniques sous toutes ses formes, que ce soit dans le domaine de l’art contemporain, la musique, l’architecture, le design ou encore la photographie dont BMW France est mécène depuis 2003. Une centaine de projets ont pu voir le jour à travers le monde entier.

Le projet INSOLARE est une nouvelle expérimentation, réalisée dans le cadre du programme BMW ART MAKERS est issu de la collaboration entre Eva Nielsen et Marianne Derrien et conçu spécialement pour les Rencontres d’Arles et Paris Photo où il sera montré pour la première fois.

Leur démarche à la fois poétique et scientifique interroge le temps et la sédimentation du paysage urbain et Camarguais. Elles évoquent les mutations de l’environnement qui aboutissent à la disparition de certains paysages urbains, industriels et naturels, où l’empreinte de l’humain est toujours en cause. BMW s’engage également pour les talents féminins en soutenant depuis sa création le Prix de la Photo Madame Figaro Arles.

BMW Group France, mécène des Rencontres d’Arles pour la 14ème année, met à disposition du Festival une flotte de voitures électrifiées BMW pour le transport des invités, des artistes et commissaires d’exposition.

C’est dans le cadre de cette exposition que BMW a réuni quelques journalistes pour associer culture et automobile sur plusieurs lieux d’exposition. Bien sûr, les Rencontres de la Photographies en Arles, mais aussi quelques lieux emblématiques comme le Château Lacoste repère de sculptures géantes d’artistes mondialement

connus. Nous avons à notre disposition une large gamme de véhicules de la gamme BMW. Nous sommes dans le sud, donc rendez-vous avec les cabriolets : BMW 420i 184 ch, BMW Z4 M40i 340 ch, BMW Z4 sDrive20i 197 ch  et BMW 840d xDrive 340 ch  Nous disposons également  d’une partie de la gamme véhicules électrique : BMW i7 xDrive60 544 ch, BMW 750e xDrive 489 ch, BMW i4 eDrive35 286 ch, et le superbe SUV  BMW iX M60 619 ch.

Notre première après-midi d’essai, par une belle journée d’été, m’incite à rouler en cabriolet. Je démarre avec le haut de gamme, BMW 840d xDrive 340 ch. Sur les routes menant à Uzes et les célèbres poteries d’Anduze, la

 

maniabilité de ce cabriolet est étonnante et son moteur 6 cylindres en ligne est un exemple de silence et de souplesse malgré sa motorisation diesel. Clim à fond sur les  sièges et appuis- têtes, je suis bercé par le chant des cigales sur les routes bordées de platanes. Un retour à une époque où les autoroutes n’existaient pas mais avec un véhicule ultra sophistiqué. La journée se termine par l’inauguration de l’exposition « INSOLARE » en présence de l’équipe BMW France, du maire d’Arles Patrick De Carolis et des artistes à l’origine de cette exposition, Eva Nielsen et Marianne Derrien.

Nous profitons de notre deuxième journée d’essai pour consacrer la matinée à découvrir quelques très belles expositions en Arles. Puis nous partons vers la Camargue, du centre historique d’Arles  à la plage de Piémanson, en passant par les marais salants sur les traces d’Eva Nielsen qui a photographié les fragments de paysage qui ont nourri son inspiration pour ce projet « INSOLARE ».

Je choisis le nouveau cabriolet Z4 sDrive20i  pour découvrir la Camargue sauvage, de la réserve du Viguerat, en

passant par l’Etang du Fangassier jusqu’à la Plage de Pémanson. Ce nouveau Z4 est une invitation à la balade, motorisation 2 litres de197ch souple et dynamique. Ce Z4 est joueur avec une tenue de route exemplaire grâce au châssis performant et aux suspensions adaptées.

La nouvelle planche de bord numérique et son écran incurvé offre une lisibilité parfaire. La console centrale est munie de la traditionnelle molette chère à BMW qui permet d’afficher toutes les informations sans quitter la route des yeux. 

Je consacre la dernière journée de ce road trip à l’essai de la gamme BMW électrique que nous avons à notre disposition. Direction les Alpilles pour rejoindre le Château Lacoste. Je démarre avec le modèle central de la gamme électrique  BMW i4 eDrive35. C’est une berline de 286 ch et 400 Nm sont ici envoyés aux roues arrière, ce qui donne un respectable 6 s sur l’exercice du 0 à 100 km/h et des reprises grisantes. Ce i4 se comporte comme une voiture de sport, sur les routes escarpées et bosselées du Lubéron et des Alpilles le i4 offre une qualité de conduite incomparable, couple énorme, suspensions actives et efficaces sur les changements d’adhérence. Le châssis répond à toutes les sollicitations, le freinage est puissant et constant dans un confort fidèle à BMW. L’environnement intérieur est sophistiqué et offre une très bonne position de conduite associée à une double dalle numérique incurvée (12,3 pouces pour l’instrumentation et 14,9 pouces pour l’écran central) qui héberge un système multimédia à la fois esthétique, ergonomique et fluide  et offre toutes les information

nécessaire au conducteur. Le Château Lacoste nous accueil avec ses sculptures géantes des plus grands designers du monde, Franck Gehry, Tadao Ando, Louise Bourgeois et sa célèbre araignée et une toute nouvelle oeuvre de Prune Nourry qui a imaginé une sculpture monumentale, la femme enceinte allongée. Nous restons dans l’art avec une exposition d’Andy Warhol « Voyage avec Warhol ».

Notre road trip touche à sa fin et pour le retour sur Avignon, je me devais d’essayer le monstre de la gamme électrique, le SUV BMW iX M60 619 ch. Avec son look épuré, il respire la puissance et l’élégance. Au volant c’est un ovni, les accélérations sont démoniaques, malgré son poids et son envergure, le comportement est précis et le 

contrôle optimal grâce à la suspension M adaptative avec amortisseurs à régulation électronique et suspension pneumatique M adaptative sur les 2 essieux. La tenue de route est irréprochable  et le freinage efficace même sur des portions sinueuses. A l’intérieur le confort est total dans une ambiance silencieuse, le BMW Live Cockpit Pro avec sa dalle futuriste numérique incurvée (12,3 pouces pour l’instrumentation et 14,9 pouces

pour l’écran central) s’intègre parfaitement et  donne toutes les informations nécessaires grâce à la molette magique BMW.

Ce road-trip à travers la Camargue et les Alpilles nous a permis d’essayer un large choix de la gamme BMW, du cabriolet qui invite à la balade au puissant véhicule électrique, star des prochaines années, dans une ambiance mêlant l’art, la culture et l’automobile, un cocktail qui fonctionne bien. Bravo aux artistes et plus particulièrement à Eva Nielsen et Marianne Derrien pour l’exposition « INSOLARE » que l’on retrouvera à Paris Photo en novembre.

MICHEL MORILLON

Comment opter pour des bateaux de plaisance respectueux de l’environnement

Comment opter pour des bateaux de plaisance respectueux de l’environnement

NOUVELLE RUBRIQUE AUTOFOCUS…

ou plutôt… BATOFOCUS !

Alors que la sensibilisation à l’importance de préserver l’environnement continue de croître, de plus en plus de plaisanciers cherchent des moyens de profiter des plaisirs nautiques tout en minimisant leur impact sur les écosystèmes marins. Heureusement, il existe des options de bateaux de plaisance respectueux de l’environnement qui permettent de profiter des merveilles de la navigation tout en préservant les océans et les lacs. Dans cet article, nous explorerons quelques-unes des principales mesures à prendre pour choisir un bateau respectueux de l’environnement.

Optez pour des moteurs à faible émission:

L’un des principaux facteurs de pollution des bateaux est le moteur utilisé. Lors de l’achat d’un bateau de plaisance, privilégiez les moteurs à faible émission. Les moteurs modernes répondent à des normes strictes en matière d’émissions, notamment les normes environnementales internationales telles que les réglementations de l’Agence de protection de l’environnement (EPA). Les moteurs à injection directe et à injection électronique consomment moins de carburant et réduisent les émissions polluantes.

Explorez les options de propulsion électrique ou hybride:

Une autre alternative écologique est d’opter pour des bateaux de plaisance propulsés par des moteurs électriques ou hybrides. Ces systèmes fonctionnent avec des batteries rechargeables qui éliminent les émissions nocives et réduisent considérablement le bruit du moteur. Les avancées technologiques récentes permettent aux bateaux électriques d’avoir une autonomie suffisante pour les excursions en mer ou sur les lacs.

Utilisez des sources d’énergie renouvelable:

Pour les plaisanciers soucieux de l’environnement, l’utilisation de sources d’énergie renouvelable peut être une excellente option. L’installation de panneaux solaires sur le bateau peut fournir une source d’énergie propre pour alimenter les systèmes électriques à bord. De plus, les éoliennes marines sont également une option à envisager pour utiliser la puissance du vent en mer.

Choisissez des matériaux respectueux de l’environnement:

Lors de l’achat d’un bateau, assurez-vous que les matériaux utilisés sont respectueux de l’environnement. Privilégiez les bateaux fabriqués à partir de matériaux recyclés ou renouvelables, tels que le bois certifié FSC (Forest Stewardship Council) ou les composites à base de fibres végétales. Évitez les matériaux toxiques ou polluants qui pourraient nuire aux écosystèmes marins.

© IDBMARINE  —  Le Virgin Mojito 888, bateau fabriqué à partir de fibre de lin.

Adoptez des pratiques de navigation durables:

En plus de choisir un bateau respectueux de l’environnement, il est essentiel de mettre en œuvre des pratiques de navigation durables. Respectez les zones protégées et les habitats marins sensibles, évitez de jeter des déchets à la mer, utilisez des produits de nettoyage écologiques et limitez votre vitesse pour réduire l’impact sur la faune et la flore marine.

Il est essentiel de prendre des mesures pour réduire l’empreinte écologique des bateaux de plaisance. En optant pour des moteurs à faible émission, des systèmes de propulsion électrique ou hybride, des sources d’énergie renouvelable et des matériaux respectueux de l’environnement, nous pouvons profiter des joies de la navigation tout en protégeant les écosystèmes marins. En adoptant des pratiques de navigation durables, nous contribuons à la préservation des océans et des lacs pour les générations futures. Alors, choisissons des bateaux respectueux de l’environnement et naviguons vers un avenir plus propre et plus durable.

« Energy Observer », le premier bateau-laboratoire propulsé à l’hydrogène et aux énergies renouvelables, a pris le large le 26 juin 2017.
Patrick LISSERRE pour Autofocus
MITSUBISHI : L’ASX RELANCE LA MARQUE,

MITSUBISHI : L’ASX RELANCE LA MARQUE,

L’ASX NOUVELLE GÉNÉRATION : Entre Hybrid et… Hybrid…!

Une technologie avancée, un large éventail de systèmes d’aide à la conduite et d’info-divertissement, ce SUV du segment B offre des technologies et des motorisations de pointe, notamment hybride rechargeable (PHEV), hybride (HEV) et micro-hybride et… une garantie 5 ans. Des beaux arguments pour conquérir de nouveaux territoires… et de nouveaux clients, d’autant que qualité et confort sont au rendez-vous !  

Saviez-vous que le Renault Captur avait un cousin ? Et que ce cousin était originaire du Japon ?
Ce cousin a intégré l’alliance Renault Nissan il y a quelques années et depuis ce rapprochement stratégique, différents projets ont été mené par les marques pour mettre en commun moteurs, plateformes, réseaux…
Pourtant, vous connaissez tous cette marque iconique !
Cette marque, c’est Mitsubishi, qui a connu de belles années, à l’époque où sa réputation à proposer des véhicules 4×4 hautes performances, de type baroudeur, plusieurs fois vainqueur du Rallye Paris Dakar, n’était plus à faire. Et puis, il y eu une bulle d’air, que la marque tente de rattraper depuis son intégration dans l’alliance Renault Nissan. Une alliance qui se veut bénéfique à chacun et auprès de laquelle Mitsubishi peut en tirer parti.
La première étape a lieu cette semaine. Et nous ne voulions pas rater cela. Pour vous, direction le Pays Basque pour découvrir ce nouveau Mitsubishi ASX… un petit frère du Renault Captur auquel il emprunte bon nombre d’éléments.
Destiné à être positionné au cœur du segment B-SUV européen, le nouvel ASX reprend le flambeau de son prédécesseur qui s’est vendu à près de 380 000 exemplaires en Europe.
Conçu pour le marché européen, le nouvel ASX repose sur la plate-forme CMF‑B de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, celle qui accueille déjà le Captur et le Quasquai,  et offre un large choix de motorisations, notamment hybride rechargeable (PHEV), hybride (HEV) et micro-hybride.
Doté de la face avant emblématique de la marque, « Dynamic Shield » rehaussée du célèbre logo aux trois diamants, l’ASX affiche robustesse et dynamisme, avec sa ligne fluide et des épaulements hauts et larges, savant mélange d’agilité, de sportivité, de polyvalence, terminé à l’arrière par des feux à LED au style distinctif, le sigle ASX.
Polyvalence, technologie et confort
Bénéficiant des toutes dernières technologies d’info-divertissement, l’intérieur du nouvel ASX allie l’élégance et le confort à l’habitabilité et la polyvalence, avec un volume de chargement de 332 l qui gagne 69 l supplémentaires, la banquette arrière coulissante avancée au maximum.
L’accès au nouvel ASX s’effectue en mode mains-libres grâce au système d’ouverture des portes et de démarrage sans clé de série sur toutes les versions à l’exception de celles d’entrée de gamme.
Côté habitacle, plusieurs selleries cuir et tissu sont disponibles selon le niveau de finition. La climatisation, les sièges et le volant chauffants assurent un réel confort durant les mois d’hiver.
Info-divertissement
Installé en position centrale, le système Smartphone-link Display Audio (SDA) sert d’interface principale entre le conducteur et le véhicule. Comprenant un écran de 7” ou de 9,3” au format portrait, il propose de série une fonction de duplication sans fil du smartphone (Apple CarPlay® et Android Auto™), et intègre un système audio premium BOSE® sur les versions haut de gamme.
Multi-Sense
Commandé via le SDA, le système Multi-Sense permet au conducteur d’adapter la réactivité de la direction, le contrôle dynamique du châssis et la puissance de traction. Trois modes de conduite peuvent être sélectionnés :
  • ECO* :           priorise un rendement maximal. (*Versions thermiques, micro-hybrides ou HEV)
  • PURE** :       pour la conduite en mode tout électrique. (** Versions PHEV)
  • SPORT :        puissance de traction maximale et ajustement du contrôle dynamique du châssis et de la réactivité de la direction optimisant le plaisir de conduite.
  • MY SENSE :  permet au conducteur de personnaliser son expérience de conduite ainsi que l’éclairage d’ambiance de l’habitacle grâce à huit coloris de LED différents.
Sécurité passive et active
L’ASX reçoit un équipement complet de sécurité passive de série, comprenant des airbags frontaux et latéraux conducteur et passager, deux airbags rideaux de chaque côté, des appui-têtes actifs…
Il se dote également de nombreux systèmes d’aide à la conduite (ADAS) pour une sécurité et une tranquillité d’esprit maximales : le système de réduction de vitesse avant collision (FCM) avec fonction de détection des piétons, l’alerte distance de sécurité, l’alerte de franchissement involontaire de ligne (LDW), l’aide au maintien dans la voie (LDP), la reconnaissance des panneaux de signalisation (TSR), le régulateur de vitesse, des radars de stationnement ou la caméra de recul.
Quant aux versions haut de gamme, elles reçoivent également le système de surveillance d’angle mort (BSW), l’assistance au centrage dans la voie, l’alerte de survitesse, le régulateur de vitesse adaptatif (avec fonction Stop & Go) et la fonction d’éclairage intelligent (AHB).
Enfin, disponible sur les versions HEV, PHEV et automatique haut de gamme de l’ASX, le système MI-PILOT (Mitsubishi Intelligent – PILOT) associe le régulateur de vitesse adaptatif (ACC) et l’assistance au centrage dans la voie (LCA).
Motorisations
L’ASX nouvelle génération propose une large gamme de motorisations, en grande partie électrifiées et évoluées afin de répondre aux attentes des conducteurs de SUV urbains.
1,0 MPI-T : Le moteur d’entrée de gamme est un innovant bloc essence 3 cylindres turbocompressé 1,0 litre, couplé à une boîte manuelle à 6 rapports.
1,3 DI-T (micro-hybride) : affichant des performances supérieures, ce moteur turbocompressé à injection directe 1,3 litre est associé à un système micro-hybride intégrant un alterno-démarreur à courroie combiné à une batterie lithium-ion de 12 V, ce qui permet de récupérer l’énergie lors des phases de décélération et de freinage et de fournir un couple d’assistance électrique. Cette motorisation peut être couplée au choix à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports ou à une boîte automatique 7 rapports à double embrayage (7DCT).
Hybride : L’ASX nouvelle génération sera le premier modèle Mitsubishi à être lancé en Europe avec une motorisation hybride (HEV), laquelle combinera un moteur essence 1,6 litre, deux moteurs électriques et une boîte automatique multimode.
Hybride rechargeable : En haut de la gamme se trouvera une version hybride rechargeable (PHEV) repris aux Outlander PHEV et Eclipse Cross PHEV. Son système, associant un moteur essence 1,6 litre, deux moteurs électriques et une batterie de 10,5 kWh, exclusivité de l’Alliance dans ce segment
Accessoires
Les clients du nouvel ASX se verront proposer un large choix d’accessoires et de packs d’accessoires conçus spécialement pour convenir à tous les styles de vie. Une palette de six coloris sera disponible dès le lancement, avec un toit noir sur les versions haut de gamme pour une livrée bicolore.
Le plus Mitsubishi :
Comme tous les modèles Mitsubishi vendus en Europe, l’ASX bénéficiera des garanties constructeur 5 ans/100 000 km, anti-corrosion de 12 ans, 8 ans/160 000 km sur la batterie de traction ou sur la capacité de la batterie, enfin de l’assistance routière de 5 ans (pack assistance Mitsubishi).
Disponible dès ce mois-ci chez les 140 concessionnaires en France, l’ASX est proposé à partir de 20 825 € et jusqu’à 35 825 € pour la version la plus équipée, hors option peinture spéciale proposée à 625 €. Un bon compromis, même si le prix affiché pourrait rebuter quelques acheteurs qui pourront se consoler avec des équipements les différenciants d’un possesseur de Captur.
En attendant 2024 qui signera une nouvelle étape pour la marque avec l’arrivée de l’Outlander PHEV en Europe, celle-ci va continuer à enrichir sa gamme de modèles et d’investir dans le marché européen, avec l’arrivée de la nouvelle COLT à l’automne 2023, sur une base Renault Clio.
En attendant peut-être un jour le retour d’un nouveau Patrol pour relancer l’aventure tout-terrain qui rappelle de nombreux souvenirs aux passionnés de 4×4 de légende !