Ce modèle annonce le retour de la marque sur le segment des « breaks ».

 

La définition de break a définitivement oublié la connotation utilitaire d’un véhicule devenu au fil des ans un véhicule de loisirs. L e XF Sportbrake se démarque de ses principales concurrentes par une carrosserie  conjuguant  élégance et loisirs. Décliné à partir de la sportive Jaguar XF, la Sportbrake offre plus d’espace intérieur et de volume de coffre, tout en gardant le dynamisme et la polyvalence de la berline.

Pour Ian Callum, Directeur du design Jaguar «  l’objectif était de créer une silhouette fluide et dynamique. Je pense qu’elle paraît aussi sportive que la berline, et peut-être même plus. » La partie avant de la Sportbrake est identique à celui de la berline mais les designers ont subtilement dessiné la partie arrière faisant optiquement paraître ce break plus long et plus félin que la berline, bien qu’affichant les mêmes dimensions.

Une silhouette franchement réussie conférant à cette voiture une apparence  premium. A l‘intérieur les occupants apprécieront une garde au toit généreuse et à l’arrière ils disposeront de plus d’espace pour les genoux que sur le précédent modèle. Le coffre de 565 l passe à 1700 l une fois les sièges arrière rabattus.

Les côtés plats du coffre peuvent accueillir un sac de golf sans en retirer les clubs, tout en réservant une place généreuse aux valises et sacs fourre-tout.  Voilà un « plus » qui sera apprécié par les amateurs de golf qui ont souvent des difficultés pour le transport de leur matériel sportif. 

Les motorisations comportent pour le diesel deux groupes avec un 2.0 l à 4 cylindres de 163, 180 et 240 ch et un TDV6 de 300 ch affichant le couple de 700 Nm. Nous avons apprécié la discrétion remarquable de ces moteurs en particulier du V6 puissant et performant à tous les régimes. Un efficace quatre cylindres 2.0 l essence  de 250 ch est proposé en version propulsion et transmission intégrale. Les amateurs de performances pourront opter pour le V6 essence suralimenté de 380 ch qui passe 0 à 100 km/h en 5,5 secondes.

Sur les petites routes parcourant le vignoble de Porto, la XF Sportbrake a fait preuve de son agilité et de son dynamisme sans dégrader le confort des occupants. Les suspensions revues pour ce break soulignent son  caractère sportif, la suspension pneumatique arrière à correcteur d’assiette (en série sur toute la gamme) garantissant le comportement de cette XF à pleine charge.

Finition exemplaire, matériaux de qualité et belles finitions sont de rigueur sur la XF Sportbrake qui se dote de nouvelles technologies. On trouve ainsi une assistance au remorquage, la « clé loisirs » qui verrouille le véhicule sans crainte  de perdre ses clés, le réglage de la hauteur d’ouverture du hayon (pratique dans les parkings couverts), la filtration et l’ionisation de l’air ainsi que la panoplie électronique indispensable désormais d’aides à la conduite et à la sécurité. Une mention aux fonctions d’assistance semi-automatiques pour stationner en créneau ou en bataille.

Cette XF Sportbrake à la ligne racée réunit avec bonheur de grandes qualités routières à un excellent confort. Pratique et bien équipée elle reçoit des motorisations modernes et peu gourmandes offrant de redoutables performances. La XF Sportbrake est proposée dans le réseau Jaguar à partir de 44 900 euros….

Sylvain Borré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles associés