Ah ! Qu’il était original, résolument moderne et dans le vent ce petit “monospace“, présenté par Vollswagen en 1949 et lancé en 1950.  “LeCombi“ réussissait ce pari génial d’associer utilisation maximale de l’espace et design ultra-limpide, ce qui a fait la joie de nombre de vacanciers à la recherche de nouveaux horizons, de jeunes branchés pour se déplacer sur toute sorte de festivals, ou encore de bobos cherchant à se démarquer !Devenu Le Transporter, c’est une légende,  un modèle iconique vendu à plus de douze millions d’exemplaires dans le monde !

Avec cette sixième version, le Transporter s’attaque à un marché haut de gamme face au Mercédès Vito, ou au Peugeot Partner plus populaire. Et Volkswagen fait entrer le Combi 6.1 dans l’ère du numérique.

Partir sur la route avec  un maximum de confort à la recherche de quelques coins sympathiques où poser son sac à dos ! Sans oublier les dernières technologies dont sont friands les utilisateurs, entre la connexion à Internet, des fonctions de conduite partiellement automatisées, des informations numériques…

Mais attention, le Transporter n’est pas exclusivement un objet de loisir ! C’est également un utilitaire disponible en différentes versions, dont certaines en double cabinet avec benne.

2019 : LA SIXIÈME GÉNÉRATION SERA CONNECTÉE ! 
 
Avec le nouveau design de la grille de calandre, nouveau design du pare-chocs avant, des phares H7, une nouvelle gamme de jantes alliage, de nouvelles selleries résistantes aux couleurs sombres, le Combi 6.1 conserve l’ADN et les qualités de ses prédécesseurs. Cette édition du Transporter Multivan reprend des atouts qui ont déjà fait leurs preuves. Volkswagen a développé un véhicule qui va accompagner et faciliter la vie de ses clients grâce à des systèmes d’assistance à la conduite, de sécurité et multimédia à la pointe de la technologie, sans compromettre le caractère multifonctionnel du véhicule.

La version Multi van 6.1 est hyper connectée
Sur le même axe visuel, on retrouve les tout nouveaux systèmes de la « plateforme modulaire d’infodivertissement » (MIB2 et MIB3). Ensemble, le « Digital Cockpit » et ce système forment une nouvelle architecture numérique, reliéeau calculateur pour module d’appel d’urgence et unité de communication (Online Connectivity Unit ou OCU). Une carte SIM y est intégrée. Les entreprises, quant à elles, peuvent utiliser les services de « We Connect Fleet » pour gérer leur flotte de véhicules. La connexion permet d’utiliser de toutes nouvelles technologies comme une commande vocale naturelle « Hey Volkswagen »,mettant leT6.1 à votre écoute.

 
La Caravelle 6.1 propose un poste de conduite encore amélioré

Entièrement redessiné, le tableau de bord du Combi 6.1 est proposé pour la première fois avec des instruments entièrement numériques : le « Digital Cockpit ». Le nouveau tableau de bord intègre désormais un rangement supplémentaire devant le conducteur, ainsi qu’un casier ouvert plus grand doublé d’un autre rangement  devant le passager avant. Un rangement plus grand pour le smartphone avec interface de recharge. Le nouveau volant multifonction, par exemple, comporte désormais une touche « View » pour alterner d’un seul clic entre les différentes configurations d’affichage sur le « Digital Cockpit ».
 
Une maniabilité et un confort légendaire
Le T6.1 embarque pour la première fois une direction assistée électromécanique, avec deux avantages majeurs. Contrairement à l’ancien système hydraulique, la nouvelle direction peut être pilotée en fonction des besoins, ce qui réduit la consommation de carburant. Dans le même temps, la possibilité d’être pilotée ouvre la voie à une multitude de systèmes d’aide à la conduite : l’assistant de maintien de voie « Lane Assist, l’assistant aux manœuvres de stationnement « Park Assist, l’assistant aux manœuvres avec remorque « Trailer Assist ». Grâce à cette nouvelle direction plus directe que les anciens systèmes,le Combi 6.1 est plus agile et plus précis. L’arrivée de la régulation adaptative DCC de deuxième génération a élargi les possibilités de réglage. Le conducteur peut désormais utiliser la sélection du profil de conduite tel qu’il le souhaite. Grâce à ces différents systèmes, le T6.1 se distingue par son agrément et son confort de conduite, y compris sur de longs trajets.


Il travaille pour vous !
La gamme des nouveaux systèmes d’aide à la conduite est complétée par un système de détection de la signalisation routière. De plus, pour que les manœuvres manuelles se déroulent sans encombre, le système de protection latérale du Crafter a été adapté pour le T6.1. Également de série et inédit dans la gamme, l’assistant de vent latéral stabilise le véhicule de façon automatique quand celui-ci vire à la tempête. Autre nouveauté : l’ACC (régulateur de distance automatique), disponible en option, inclut désormais une fonction stop&go lorsqu’il est associé à une boîte DSG.

 
Des motorisations modernes

Le Transporter est disponible en plusieurs configurations de moteurs et de transmissions. La boîteDSG à double embrayage, en option, est particulièrement confortable et économique, puisqu’ellen’interrompt pas la force motrice. Avec la transmission intégrale 4MOTION, le T6.1 reste, avec le blocage du différentiel mécanique en option.Le Combi est entraîné par des moteurs diesels ultramodernes. Les biodiesels à injection directe (TDI) seront déclinés dans les puissances 90 ch, 110 ch, 150 ch et 198 ch. À partir de 150 ch, les TDI peuvent être associés à la transmission intégrale 4MOTION. Tous les Combi 6.1 à moteur TDI sont conformes  à la toute nouvelle norme antipollution Euro 6d TEMP-EAVP.

Des finitions et des prix… élevés.

Deux finitions sont proposées sur lesCaravelle 6.1 : Confortline, en entrée de gamme déjà très bien équipée et une finition haut de gamme, Carat, bénéficiant de nombreux équipements de confort et de design supplémentaires. Les deux sont disponibles en empattement court ou long, avec une différence de 40 cm entre les deux versions. Les deux versions sont livrées en présentation 2 + 3 + 3, soit 8 places.

En entrée de gamme la version Confortline Courte, avec un moteur 110 ch boîte mécanique, est affichée à 44 350 euros. Et comptez jusqu’à 66 970 € pour la version Carat longue, avec son moteur 198 ch boîteDSG 7, version 4MOTION. Pas donné effectivement, mais son côté polyvalent permet de sortir des sentiers battus, mais aussi d’en faire un outil professionnel efficace et compétent peut justifier ce budget élevé.

FOCUS : sur la Version California !

En attendant, Volkswagen présente au dernier salon de la caravane de Düsseldorf, la version California 6.1 Beach, en exclusivité, qui propose une polyvalence augmentée. Par exemple, l’installation d’une mini-cuisine, dans sa version Camper, comprenant une plaque de cuisson/plan de travail qui disparait en cas de non-utilisation derrière le panneau latéral ; cet équipement n’était disponible jusqu’à présent que sur les versions Coast et Océan, plus exclusives. Sans oublier le toit relevable aluminium avec côtés en toile en gris Basalte, le lit dans le toit redessiné, avec sommier à coupelles, les sièges pivotants à l’avant avec soutien lombaire et accoudoirs, la table pliante dans la porte coulissante, les chaises pliantes dans la partie arrière, le store occultant en tissu pour la cabine et le compartiment cabine et passagers…

Ces versions sont proposées avec une banquette deux places dans le compartiment passager en raison de la largeur de la cuisine. Le California Beach 6.1 peut être commandé avec une banquette trois places en option, grâce à sa mini-cuisine plus étroite ; cette nouveauté offre pour la première fois aux familles de cinq personnes la possibilité de partir camper avec le California, cuisine à bord compris. La version Beach homologuée VP, sans mini-cuisine portera la désignation « Tour », et sera dotée de deux portes coulissantes de série, à gauche et à droite. Le prix reste à venir.

François VINCENT

Articles associés