Après 16 ans de carrière et plus d’un million de modèle vendus, le Touareg vient de subir un lifting et inaugure ainsi la troisième génération.

Extérieurement, il s’est considérablement modifié. Plus agressif dans sa face avant, donnant une impression de robustesse, plus fin dans sa ligne, et avec un arrière plus fuyant, plus travaillé, le Touareg offre des lignes athlétiques. On retrouve une même qualité de finition à l’intérieur de la voiture, avec un petit peu plus d’habitabilité même, puisque on gagne en largeur d’habitacle (+23 mm) en longueur (+23 mm).

L’innovation principale, c’est le tout nouveau cockpit Innovision. Un écran qui gère entre autres l’ensemble des réglages du véhicule, sur lesquels on retrouve l’interface téléphone Bluetooth avec espace de recharge de téléphone par induction, le Média Control, l’App Connect et quatre ports USB.
Sur un tel véhicule, censé affronter les dures pistes tout terrain (qu’il ne verra certainement que très rarement dans sa vie normale…), il ne fallait pas oublier les suspensions.

C’est chose faite sur le Touareg avec Suspension pneumatique avec compensateur électromécanique actif de roulis.
Par ailleurs, le système Night vision permet de gérer le système intelligent de détection des personnes et des animaux sur la chaussée et aux abords.

Le Touareg reprend de nombreuses technologies d’assistance comme l’ACC, le Front Assist, l’emergency Assist, le Traffic Jam Assist, un assistant de conduite semi-autonome dans les embouteillages, jusqu’à 60 km/h.
Au lancement seul le moteur 3.0 V6 TDI 286 ch, équipé de la boîte triptronic 8 sera disponible. Il sera rejoint au 2ème semestre par le moteur 3.0 V6 TDI 231 ch équipé de la même boite.
En 2019, apparaîtront le moteur essence 3.0 V6 TSI 340 ch, toujours équipé de la boite triptronic 8 et le moteur 4.0 V8 TDI 420 ch.

Cinq finitions disponibles

Le Touareg est disponible en 5 finitions, selon un schéma relativement bien connu chez Volkswagen. D’un côté une finition axée sur l’élégance, le confort, le luxe, Carat et Carat Exclusive. De l’autre une version plus sportive, R-Line et R-Line Exclusive, avec en bas de la gamme, le modèle Touareg, qui offre déjà bien des équipements, tel que le Régulateur de vitesse adaptatif & prédictif ACC, le Front Assist, le Lane Assist, le Dynamic Road Sign Display, le Discover Pro, le Car-Net Security & Service 12 mois, les Radars de stationnement avant/arrière…
Côté prix, pas de réelle surprise. Nous sommes sur le haut du panier avec un ticket d’entrée à 56 100 € pour le Touareg « de base », jusqu’à 80 810 € pour la version R-Line Exclusive équipé du moteur 286 ch. On frissonne déjà pour le prix des versions plus puissantes, notamment sur l’ultime V8. Mais comme on aime à le répéter, quand on aime, justement…

François Vincent

Articles associés