Essai Volkswagen e-up!

La e-solution de la ville polluée.Volkswagen se lance dans l’automobile électrique avec une version branchée de sa petite citadine.

Bien que l’automobile électrique soit trop chère et pas assez autonome, Volkswagen s’y engouffre avec un premier modèle. C’est la petite Up qui se charge d’appuyer sur le bouton ON.

Volkswagen-e-Up_2014_1024x768_wallpaper_07

La Up électrique et ses trois mètres cinquante dispose d’une autonomie de 160 kilomètres. Suffisant pour effectuer les petits trajets du quotidien. Mais cela n’empêche pas que, les bornes de recharge publiques tardant à voir le jour, le conducteur d’une auto électrique passe son temps les yeux rivés sur son niveau de batterie. Toutefois, Volkswagen vous propose deux dépannages offerts dans le contrat de vente. La recharge de la petite Up peut se faire sur une prise domestique. Et c’est ici la grande différence entre cette e-Up et la Renault Zoé contrainte par une recharge nécessairement faite sur la coûteuse Wall Box. Rappelons que la Wall Box est fournie, installée, et vendue exclusivement par Renault.

Volkswagen-e-Up_2014_1024x768_wallpaper_15

L’autre différence avec la citadine électrique au losange, ce sont les batteries qui ne sont pas en location, mais intégrées au prix de la voiture. Un prix toutefois très élevé, puisque déduction faite de la prime gouvernementale, cette e-UP s’affiche à 19 650 euros. Bien entendu avantageuse à l’usage, la petite électrique demanderait seulement 1,50 euros d’électricité pour un parcours de 100 kilomètres, quand la Up thermique affiche un coût de revient de 7 euros pour la même distance (avec une consommation en cycle mixte de 4,7 litres et un prix du litre de super sans-plomb 95 évalué à 1,50 euros). Mais il en faudra des centaines de kilomètres pour compenser les 8 530 euros qui séparent Up électrique de Up thermique. 154 200 exactement. Les automobilistes qui souhaiteraient réaliser des économies en se tournant vers l’électrique pourront donc repasser…
Volkswagen s’adresse ici à des précurseurs selon leurs propres termes… en attendant qu’une solution miracle soit trouvée.

Articles associés