A l’occasion du salon électronique de Las Vegas,Volkswagen a dévoilé ce que sera sa nouvelle gamme de véhicules électriques autonomes. D’ici 2025, une vingtaine de véhicules embarquera de l’Intelligence Artificielle. Pour cela, le constructeur allemand a fait appel aux compétences de l’Américain NVIDIA, un des leaders dans ce secteur.

Ensemble, ils vont développer plusieurs systèmes d’assistance et de confort, d’ores et déjà réunis dans le Volkswagen ID Buzz, la version très moderne et autonome du fameux Combi.

Pour être autonome, il est doté de capteurs situés à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule. Par ailleurs, grâce au deep learning, la voiture du futur apprendra à évaluer les situations avec précision et à analyser le comportement des autres usagers de la route, ce qui lui permettra de prendre les bonnes décisions.

La plateforme NVIDIA DRIVETM IX Intelligent Experience permet également d’envisager toutes sortes de fonctionnalités d’IA, telles que la reconnaissance faciale pour déverrouiller le véhicule de l’extérieur, l’alerte conducteur pour les vélos, la reconnaissance gestuelle pour les commandes utilisateur ou le suivi du regard pour l’alerte conducteur concernant son niveau de vigilance et de distraction.

Volkswagen lancera sa campagne de voitures électriques avec l’I.D. BUZZ et introduira progressivement la conduite autonome à partir de 2020. Plus de 20 véhicules entièrement électriques sont prévus d’ici 2025 pour atteindre l’objectif que Volkswagen s’est fixé : devenir le leader mondial de l’électro-mobilité.

Articles associés