Après le flop de la 106 électrique, l’iOn a repris le flambeau depuis 2010 en s’appuyant sur une base de i-Miev. Une petite voiture bien équipée conçue pour des déplacements urbains.

Il est loin le temps où l’on nous faisait essayer des 106 électrique d’une autonomie de 80 km et chaussée de pneus verts. Peugeot a revu son offre et propose un véhicule, baptisé iOn, une petite citadine, 5 portes dont l’autonomie semble atteindre les 150 km.
Cette voiture électrique n’a pas été dessinée par les designers maison et n’est pas non plus l’adaptation d’un modèle de la gamme existante. Elle vient du pays du soleil levant. Cette citadine n’est autre qu’une Mitsubishi i-MIEV, rebadgé iOn. Un tour de passe-passe peu onéreux et qui permet d’avoir rapidement une petite auto électrique qui vient concurrencer, comme par magie, la Renault Zoe.
On retrouve donc sans surprise les lignes rondes et douces de la i-MIEV, une allure un peu futuriste mais sans réel caractère comme si la voiture électrique devait obligatoirement se muer dans un style passe partout. On l’aura compris, l’iOn n’a pas misé sur la forme mais plutôt sur le fond.
Grâce à ses 3,48 m de long et 1,47 m de large, elle est facile à manier et se faufile facilement dans les rues. Elle propose à son conducteur un équipement intéressant : ordinateur de bord, climatisation, verrouillage centralisé télécommandé, lèves-vitres électriques avant et arrière, feux diurnes et une prise 12V.

Une citadine avant tout

Sous le capot, ou plutôt sous le plancher, un petit moteur de 47kW (64 ch) procure au conducteur la sensation d’une auto vive, dynamique et qui peut atteindre les 130 km/h. Mais pour réussir à parcourir les 150 km prévus sur le catalogue du constructeur il est vivement conseillé de ne pas atteindre cette vitesse. L’iOn est une citadine qui peut éventuellement avaler quelques kilomètres d’autoroute.
La recharge s’effectue grâce à une prise standard avec à la clé 6 heures de patience pour la recharge. Autre possibilité, plus rapide, la recharge via une borne compatible. Comptez 15 minutes pour remplir la moitié des batteries et 30 pour obtenir 80 % de charge.
Comme beaucoup de constructeurs, les batteries de l’iOn sont garanties 8 ans ou 100 000 kilomètres. Les tarifs débutent à 26 900 euros (bonus déduit).
Depuis 2015, Peugeot a lancé une offre de location longue durée, l’Electric Box qui permet de rembourser 99 euros par mois avec comme condition un premier loyer de 2 800 euros et la mise à la casse d’un vieux véhicule diesel. La cerise sur le gâteau, Peugeot offre un vélo électrique de sa propre marque. Elle est pas belle la vie !

Articles associés