Il conforte l’offre du constructeur dans le segment des SUV premium.Dans la famille Range Rover, le Velar s’intercale entre l’Evoque et le Range Sport. Pour mieux affirmer sa parenté et ses racines il reprend le nom « Velar » qui était l’appellation de code des prototypes Land Rover.

Le nouveau venu, très proche du Range Rover Sport en prix et en taille, doit offrir à ses clients une solution pour les familles tout en offrant un design inspiré de l’Evoque. On retrouve d’ailleurs les codes esthétiques qui font son succès comme la hauteur de caisse ou la ligne de toit fuyante. Le soin du détail est très poussé, à l’image des poignées de portes encastrées qui apparaissent au déverrouillage de la voiture.

Grâce par exemple à des optiques 100 % LED plus étroites, la face avant peut afficher de vastes surfaces donnant un air majestueux à cette partie de la voiture. A bord on se rend rapidement compte que l’on est dans une nouvelle génération de Range. Au centre du tableau deux écrans tactiles de 10 pouces sont superposés.

Ils reprennent l’ensemble des commandes et même le système Terrain Response perd sa célèbre molette, remplacée par un écran. Une dalle numérique et des commandes sensitives sur le volant agissent sur bon nombre de fonctions, mais demandent un temps d’apprentissage sérieux pour naviguer intuitivement et efficacement dans tous les menus proposés.

Les occupants arrière sont choyés avec un bel espace pour les jambes, des dossiers inclinable et une climatisation dédiée. La troisième place reste anecdotique car étroite et handicapée par la présence du tunnel de transmission. Tout à bord du Velar est raffiné, luxueux et les matériaux de choix convaincront facilement les plus exigeants. Le Velar fait partie des SUV statutaires privilégiant confort et douceur. Six motorisations sont au programme, allant du diesel 2.0 l Ingenium de 180 ch au moteur essence 3.0 l V6 suralimenté de 380 ch. Le Velar est taillé pour dévorer les kilomètres et les grands espaces.

Durant nos essais, nous avons apprécié son V6 diesel de 300 ch, très discret mais toujours onctueux et bien présent dans les montées en régime. Un vrai régal. Il est de plus remarquablement bien servi par sa boîte automatique à 8 rapports, la transmission intégrale assurant motricité et sécurité sur tout type de chaussée. Sa suspension pneumatique adaptant

le véhicule en fonction du terrain lui permet de passer partout ou presque. Celui qui a besoin de tracter un bateau trouvera une capacité de remorquage allant jusqu’à 2 500 kg (avec frein).

Nouvelle étoile dans l’univers Range Rover, le Velar marque sa différence par son style et son confort. Ce vrai coup de cœur qui hausse l’offre en matière de SUV de luxe est arrivé dans les concessions dès cet été.

 

M Guimard

Articles associés