Dans l’univers des voitures électriques, il n’y a pas que les nouveaux modèles dédiés à la fée électricité, il y a aussi les anciens modèles comme la Coccinelle.

Au Mondial de Paris, à côté des concept-car roulant sans carburant et des modèles déjà commercialisés comme la Renault Zoe, Tesla et d’autres modèles désormais connus du grand public, il y a les petits poucets qui eux aussi font des véhicules électriques dans leur garage.
C’est le cas de Brouzils Autos, petit garage vendéen qui a eu l’idée de transformer une voiture thermique en voiture électrique.
Pour ce faire Jérémy Cantin a passé des heures et des heures à modifier une Coccinelle Volkswagen en auto propre 100 % électrique. Un sacré défi qu’il présente fièrement sur le salon pour montrer que les transformations et les modifications sont possibles. Une thermique, même ancienne, peut migrer vers l’électrique, c’est un principe de base applicable pour le garagiste .

Le défi électrique

Si la conversion est réussie, Jérémy Cantin a cependant une pointe d’amertume. Car si les visiteurs trouvent l’idée plutôt intéressante ils sont surpris de constater que cette transformation n’est pas autorisée en France alors que dans certains pays européens cela ne pose aucun problème. Un mur se dresse encore devant ceux qui préfèrent créer leur propre véhicule électrique à partir d’une base thermique.
Lors de ce salon et dans les mois qui viennent ce sera peut-être l’occasion de faire le point sur les avancées réglementaires car pour l’instant sans surprise, celles-ci sont au point mort.

 

M.G

Articles associés