D’ici 2020, le constructeur allemand Opel souhaite devenir le leader de l’électromobilité. Il va développer de nouveaux modèles et des solutions « intelligentes » de recharge.

Le constructeur allemand souhaite jouer un rôle de premier plan dans la mobilité électrique. Pour ce faire, dès 2020, le plan PACE prévoit de construire quatre modèles électrifiés dans sa gamme. Et 2024, il existera une version électrifiée de chaque modèle de la gamme Opel.
Mais Opel va encore plus loin et à pour objectif de développer des solutions de recharge électriques. La part des véhicules électriques étudiée par le Centre technique du constructeur va se baser sur l’état d’un marché automobile attendu pour 2035. Dans cette perspective, les partenaires du projet souhaitent acquérir des connaissances précieuses sur les habitudes de chargement et les exigences relatives à l’extension du réseau.
« Une chose est claire : la mobilité électrique ne sera un succès que si le développement des véhicules et le développement de l’infrastructure de recharge vont de pair, » a déclaré Michael Lohscheller, CEO d’Opel.

Adapter l’intensité du courant

A l’aide d’un système de gestion intelligente de l’infrastructure, il sera possible d’adapter l’intensité du courant électrique et les temps de recharge en fonction de l’utilisation particulière des véhicules de développement. Cette infrastructure intelligente veillera à ce que toute la flotte soit toujours chargée convenablement en dépit des fortes exigences en énergie des véhicules électriques – et tout cela avec une expansion minimale du réseau électrique existant.
Au total, ce sont au moins 160 stations qui vont être installées, et qui vont recharger la flotte de voitures électriques du Centre technique. Il sera ainsi possible de procéder à des simulations dans des conditions réelles et à grande échelle, et d’envisager de multiples scénarios basés sur des données précises, ce qui garantira la reproductibilité des résultats. Le concept a été développé en collaboration avec House of Energy, le think tank de la transition énergétique du land de Hesse.
de l’électromobilité.
Opel a donc pris le tournant de l’électromobilité, un virage qu’il ne faut pas manquer.

Articles associés