C’est la tradition : la station savoyarde de Val Thorens ouvre le bal sur glace. Les 2 et 3 décembre derniers, la 1e manche du Trophée Andros a vu glisser de nouveaux talents qui comptent bien cette saison réchauffer le championnat.

 

En l’absence des ténors de la discipline, Jean Philippe Dayraut et Olivier Panis, pour la 29e édition du Trophée Andros, de nouveaux jeunes loups comptaient bien se faire remarquer derrière les lauriers du dernier vainqueur, Jean Baptiste Dubourg (qui a engagé une nouvelle voiture, une Renault Captur). Et puis ce fut l’occasion de retrouver des valeurs sûres comme Franck Lagorce chez BMW, Benoît Treluyer, le pistard fidèle à Audi et Benjamin Rivière , arrivé avec une nouvelle équipe, le team Pussier Automobile Peugeot, et de grosses ambitions.

Mais, derrière cette première ligne de front, un vent de jeunesse électrique a soufflé sur Val Thorens et des noms brillent déjà dans le reflet argenté de la glace, comme Nathanaël Berthon sur Audi A1 Quattro et Evens Stievenart, aperçu sur le Trophée avec une Mazda 3 du team Sainteloc Racing.

Dés les essais libres, une première hiérarchie apparut. Benjamin Rivière sur Peugeot 3008, Jean-Baptiste Dubourg en Renault Captur et un étonnant Evens Stievenart sur Mazda 3 firent forte impression, laissant derrière eux les BMW M2 du team CMR de Lagorce et de Balas.

La première journée de course confirma cette avance. Benjamin Rivière gagna la manche de qualification, la super pôle et la finale. Il devança Evens Stievenart qui a su bien résister et Jean-Baptiste Dubourg qui entama son Trophée Andros de fort belle manière malgré ses 60 kilos de lest concédé au vainqueur 2017.

La course du dimanche fut plus ouverte. Dés la 1e manche de qualification, Jean-Baptiste Dubourg assomma la concurrence avec un temps de 3’01’’769. Il mit 4 secondes à tout le monde et ne fut jamais rattrapé. La 2e manche de qualification fut bien moins rapide. La bagarre pour les places d’honneur fit rage entre Benjamin Rivière (Peugeot 3008), Franck Lagorce (BMW M2) et Benoît Tréluyer (Audi A1 Quattro).

Jean-Baptiste Dubourg, roi de la glace

Jean-Baptiste Dubourg remporta haut la main cette 2ème manche du Trophée Andros devant Benjamin Rivière qui fit la bonne affaire au classement général.Franck Lagorce monta, lui, sur la 3ème marche du podium pour un petit point d’écart avec Benoît Téluyer (Audi A1 Quattro).

En catégorie Elite, le tenant du titre, Eddy Benezet, s’est fait un peu chahuter lors de la 1e manche par les « Capur’s boys » qui le devancèrent. Mais il remit les pendules à l’heure dès la 2e manche qu’il remporta devant une excellente Margot Laffite, habillée en Mazda3.

En catégorie ENEDIS électrique, Aurélien Panis gagna la 1e manche mais s’écroula le lendemain et c’est Mathieu Vaxivière qui fit la bonne opération en prenant la tête de ce Trophée devant Aurélien Panis et Christophe Ferrier, le tenant du titre. Si la bagarre est bien engagée, tout est à recommencer pour les prochains rendez-vous.

 

Michel MORILLON

Articles associés