Pour ses 25 ans d’existence, le Trophée Andros s’est offert une finale de rêve ! En effet, un point d’écart sépare le vainqueur Jean Philippe Dayraut du second, Olivier Panis – une première pour cette ultime épreuve de l’histoire du Trophée Andros !!!

Pour J.P Dayraut tout a bien commencé dans le Team Mazda avec, dès le départ, de grosses ambitions, un nouveau préparateur Saintéloc Racing et un matériel à la hauteur de ses attentes pour remporter une fois encore cette épreuve.

A mi-saison, J.P Dayraut comptait déjà 4 victoires ! Mais l’implication de ses concurrents et notamment l’équipe Belge WRT pour Olivier Panis lui permet de tirer le meilleur parti de son auto pour venir contester la suprématie de J-PH Dayraut jusqu’à la finale de Super Besse.
D’autres protagonistes brouillent les cartes en cours de saison en gagnant quelques manches. Il s’agit de Bertrand Balas à Isola, Franck Lagorce à Val-Thorens ou encore Benjamin Rivière à Lans-en-Vercors.
Tous ces givrés de la glace se retrouvent donc à Super Besse sous une météo dantesque pour désigner le vainqueur de cette édition 2015.

Les passionnés sont venus nombreux. Panis gagne les 2 manches qualificatives et les outsiders Lagorce, Rivière, Ballas et Dubourg s’intercalent, repoussant J.P Dayraut, en délicatesse avec ces pneus, à la 5ème place. Tout s’est joué dans la dernière finale du Trophée Andros 2015. Panis, comme prévu, part en tête, Dayraut n’est que 5ème ; il doit absolument gagner une place pour remporter le Trophée. Et c’est au 2ème tour qu’il prend le meilleur sur J.B Dubourg pour terminer 4ème et sortir vainqueur pour la 6ème fois du Trophée Andros, pour un tout petit point devant Olivier Panis, très déçu, qui court après sa première victoire dans cette épreuve.

Nous avons assisté à une saison palpitante malgré quelques circuits où la glace a fait défaut. Jean-Philippe Dayraut peut inscrire une 6ème étoile à son palmarès du trophée Andros ; quant à Mazda, c’est une belle performance de gagner le Trophée Andros à sa 2ème participation. Espérons que celle-ci donne des idées à d’autres constructeurs pour l’année 2016.

Au Trophée Andros Elite II (pilotes amateurs), belle victoire de Lionel Daziano sur la Toyota Auris de Team WRT.
Au Trophée Andros ERDF électrique, c’est Nathanaël Berton qui vole la vedette à Christophe Ferrier, vainqueur des 3 dernières éditions, devant Franck Lagorce et Aurélien Panis. La relève est là pour les prochains Trophée Andros !!!!!!!

Articles associés