Chez Volkswagen, la liste des SUV s’allonge de plus en plus. C’est désormais au T-Cross d’être sous les projecteurs, complétant une gamme constituée du T-Roc, Tiguan, du Tiguan Allspace, du Touareg. Ils seront, désormais, les cinq SUV commercialisés par la marque en Europe.

Le nouveau T-Cross sera présent également sur d’autres continents, puisqu’il enrichira le portefeuille proposé en Chine et en Amérique du Sud. Ce modèle de 4 107 mm de long, systématiquement équipé d’une traction avant, s’illustre par la fonctionnalité de son concept et l’intelligence de sa fabrication. A l’aise en ville comme à la campagne, il est prêt pour les petites et grandes aventures.
La plate-forme modulaire transversale (MQB) permet de réaménager l’espace de manière surprenante. À titre d’exemple, la banquette arrière peut se déplacer dans le sens de la longueur selon que l’on veuille privilégier l’espace aux genoux ou la capacité de chargement du coffre.

Mais les avantages de la plate-forme MQB ne s’arrêtent pas là : à son entrée sur le marché, le T-Cross fera aussi partie des véhicules les plus sûrs de sa catégorie grâce à d’excellentes propriétés de résistance aux chocs et à une véritable gamme de systèmes d’aide à la conduite. De série, on trouvera ainsi à bord le « Front Assist » (système de freinage d’urgence) et le « Lane Assist » (l’assistant au maintien de trajectoire). Le petit frère veut lui aussi attirer l’attention.

Articles associés