Commercialisée entre 2000 et 2008, vendue à plus de 12 800 exemplaires,  la Suzuki Ignis revient sur le marché des SUV urbains avec un modèle vraiment pas comme les autres. Il est résolument compact avec ses 3,70 m, agile pour la ville avec son rayon de braquage de 4,70m. Dernier point avant de prendre la route, il est pionnier dans sa catégorie avec son système d’hybridation légère, disponible en version 4X4 ALLGRIP AUTO. S’agit-il d’un nouveau must pour autant ? C’est ce que nous allons tenter de découvrir dans la province de Rome, en Italie…

 

Le design de ce nouveau Ignis est nettement typé 4X4 , face avant puissante, calandre nid d’abeilles verticale, garde au sol élevée (18 cm), toit mi-haut (1,60 m) portant des rails et une ceinture de caisse haute.

A l’intérieur, l’aménagement est malin et ergonomique, avec des commandes bien pensées. L’alternance de touches de couleur orange et titane procure une sensation de qualité. Les modèles 4X4 et les finitions haut de gamme profitent de deux sièges arrière coulissants sur 165 mm pour libérer un bel espace aux jambes.

 

Dés l’entrée de gamme, le véhicule est bien fini : climatisation auto, banquette 60/40, Bluetooth, mais Suzuki vise un mix important en finition Pack, plus complète : démarrage sans clé, GPS, système multimédia compatible Apple CarPlay et Androïd Auto, notamment.

 

Notre version d’essai est  équipée du seul moteur disponible sur ce modèle le 1,2l DUALJET 90 ch en version 2 roues motrices, agrémenté du système hybride SHVS – il s’agit d’un alterno-démarreur ISG (Integrated Starter Generator), qui recharge une batterie Lithium-ion. Ce système permet de réduire la consommation de carburant en procurant une assistance moteur et une recharge de batterie efficaces. Nous avons constaté une consommation de 5,2l sur notre parcours mixte.

 

L’Ignis peut être équipée d’une technologie à transmission intégrale ALLGRIP AUTO à visco- coupleur qui répartit l’adhérence en fonction du terrain et d’une boîte robotisée à 5 rapports, disponible uniquement en 2 roues motrices (option 1 300€) mais à oublier tant elle est peu efficace.

Heureusement, la boîte de vitesses manuelle se révèle à la fois précise et rapide et s’accompagne d’une pédale d’embrayage très douce. Grâce à son poids très contenu, l’Ignis propose un excellent comportement routier avec une prise de roulis bien maîtrisée malgré sa garde au sol de 180 mm. L’amortissement est  efficace pour une voiture à faible empattement de cette catégorie.

 

La nouvelle Suzuki Ignis est en concession depuis mi-janvier, disponible en 14 coloris dont 3 nouveautés, Flame Orange, Néon Blue, Helios Gold. Les tarif oscillent entre 12 790€ à 17 690€ en version 4X4 finition Pack. Mais dans le cadre d’une offre de lancement promotionnelle, la Suzuki Ignis 2017 est proposée dans cette version de base avec 2 100 € de réduction à partir de 10 690 €. Pour les autres versions, comptez 1 800 € de réduction.

 

Avec sa nouvelle Ignis, Suzuki propose un SUV urbain compact, sobre et pratique et des tarifs très compétitifs qui devraient faire de l’ombre aux leaders du segment : la Dacia Duster ou la Fiat Panda 4X4.

M Morillon

Articles associés