Essai Seat Leon st.

La marque SEAT n’en finit plus de décliner son modèle phare, la compacte Leon sortie en 2013. En premier, nous avions essayé la version berline 5 portes, puis le coupé Leon SC, et c’est maintenant au tour du break Leon ST de passer au banc d’essai.

Seat-Leon_ST_2014_1024x768_wallpaper_0d

L’équipe Seat nous a donné rendez-vous à ROME pour évaluer les capacités de ce nouveau break. A notre arrivée sur le parking, nous commençons par faire le tour du « propriétaire » en appréciant son côté esthétique.

Seat-Leon_ST_2014_

Avec une longueur totale de 4, 53 m, elle mesure un peu moins de 3 cm que sa cousine germanique, la Golf SW. Ce qui nous intéresse dans un premier temps sur un véhicule break, c’est le coffre. Celui-ci bénéficie d’un volume de 587 litres, atteignant 1470 litres, une fois la banquette arrière rabattue. C’est actuellement l’un des plus grands de sa catégorie, mais en retrait si on le compare à la Golf SW et la future Honda Civic Tourer. Les sièges ont l’avantage de se ranger complètement à plat, en tirant tout simplement sur une petite manette dédiée à cet effet. Le siège avant passager a également la possibilité de se replier sur lui-même afin de libérer un maximum d’espace. Attention, cette fonction n’est pas disponible avec la sellerie sport en option sur la finition FR. C’est justement cette version que nous avons choisie pour débuter notre essai ; ça tombe bien, à priori, nous n’avons pas prévu de nous arrêter chez IKEA pour faire du shopping !

Seat-Leon_ST_2014_1024x768_wallpaper_3a

Notre modèle d’essai est donc en finition FR, associée au moteur TDI 150 ch, et à la boîte automatique DSG à 7 rapports. Une fois à son volant, nous ne sommes pas dépaysés, car c’est exactement la même chose que sur les versions SC et berline du même modèle. On apprécie toujours autant le GPS à hauteur des yeux et son système d’ « infotainment », clair & précis.Sur la route, le véhicule se comporte très bien et la visibilité de l’environnement qui nous entoure est bonne – nous l’appréhendons donc sans aucun problème. Pas de problème non plus pour stationner ce grand break, avec l’aide du radar de recul, en revanche pas de caméra pour plus de précision, car, même en option ce n’est pas possible, dommage ! La Leon ST FR inclut la direction progressive qui permet de réduire les efforts de braquage pour se garer et apporte un supplément de dynamisme sur routes sinueuses.

Seat-Leon_ST_2014_1024x768_wallpaper_16

L’éventail des motorisations proposées est large, avec des cylindrées TDI et TSI affichant des puissances s’échelonnant entre 86 ch et 184 ch. La nouvelle Leon ST 1.6 TDI 110 ch Ecomotive se positionne comme la version la plus « propre » de la gamme avec des émissions de CO2 limitées à 85 g/km et une consommation moyenne de 3,2 litres aux 100 km. Pour ceux qui veulent de la puissance en plus, une déclinaison Cupra de 280 chevaux arrivera d’ici la fin de l’année, et pour ceux qui aiment l’aventure, une version 4Drive (4 roues motrices) vient également d’être dévoilée.

Au chapitre technologie, la Leon ST inaugure sur les motorisations 1.8 TSI 180 ch et 2.0 TDI 184 ch, la dernière génération de DCC – réglage adaptatif du châssis – avec les trois modes qui peuvent être sélectionnés via le SEAT Drive Profile. En mode « Sport », la Leon ST est encore plus agile, alors qu’en mode « Confort », le système DCC offre un réglage des suspensions très souple.
La Leon ST est disponible à partir de 19 335 euros.

Articles associés