VISTADIFERENTSeat est en verve. La marque espagnole promet de nous présenter 4 nouveaux modèles dans les prochains 18 mois et c’est l’Ateca qui inaugure cette offensive. Il devrait être suivi par un plus petit SUV, la suite restant confidentielle pour l’instant. Le style dynamique et fonctionnel est mis en valeur par une calandre trapézoïdale, des optiques finement ciselées et une signature lumineuse triangulaire. D’imposantes prises d’air musclent l’avant et le profil de l’Ateca, aux lignes précises, joue élégamment avec les formes plus arrondies de la parties inférieures des portes.

A bord, l’habitacle respire la robustesse, les ajustements sont précis et le cockpit présente une instrumentation orientée vers le conducteur. Les commandes bien rassemblées sont pratiques d’usage et l’écran de navigation dans l’axe de vision facilite la lecture des informations. Bref du sérieux à l’allemande…ce n’est pas le fruit du hasard. Mais ce qui l’est trop (sérieux) c’est l’ambiance « tristounette » pour ne pas dire austère qui règne à bord de l’Ateca.

VISTADIFERENTLes exubérants créateurs espagnols dans la mode ou le design devraient mettre leur savoir-faire au profit des intérieurs de Seat…Cela nous changerait d’une rigueur par trop germanique. Avec une longueur de 4, 36 l l’Alteca pourrait paraître un peu juste au niveau de l’espace intérieur mais un coffre généreux (510 l en version standard) et un usage intelligent des volumes internes font que l’Ateca offre le meilleur espace de son segment.

L’accès au coffre à ouverture électrique se fait par un mouvement du pied et la soute est très facile à charger. Autant de détails que Madame, bras chargés et marmaille à l’œil, appréciera. Comme l’exige tout véhicule moderne, l’Ateca offre un haut niveau de connectivité au moyen des systèmes « Easy connect » et « Seat Connect APP ». De plus on trouve une caméra avec vue périphérique, l’assistance au stationnement, l’assistant dans les embouteillages en association avec la boîte DSG, un éclairage périphérique 100% LED…Ces équipements et bien d’autres se retrouvent en option ou sur la ligne « Xcellence ».VISTADIFERENT

VISTADIFERENTLes motorisations proposées sont toutes équipées de turbos et affichent entre 115 et 190 ch. Le diesel d’entrée de gamme 1.6 l TDI developpe 115 ch alors que le 2.0 l TDI est proposé en version 150 ou 190 ch. En essence, le 1.0 L TSI de 115 ch ouvre le bal et le 1.4 TSI de 150 ch propose l’ACT (désactivation des cylindres). Brèves ballade avec la version TDI de 190 ch équipée d’une boîte auto DSG et de la transmission intégrale 4Drive. Première remarque, la voiture vire à plat et avec peu de mouvements de caisse rappelant plus le comportement d’une berline que d’un SUV. Ajoutons à cela l’aide des quatre roues motrices et nous nous trouvons à bord d’une voiture à la tenue de route a la fois dynamique et sécurisante. La boite DSG est beaucoup moins indolente en mode sport et surtout plus réactive.

Une fois de plus l’état de la route et l’humeur du conducteur dictent le mode adéquat. Le volume sonore du diesel est bien contenu et l’Ateca devient un SUV capable de promener toute une famille dans d’excellentes conditions de sécurité et de confort. Autre argument imparable lors du choix d’un véhicule de cette catégorie : l’excellent rapport équipement/prix de l’Ateca proposé à 21990 euros. Arrivée du premier SUV signé Seat dans le réseau depuis juin 2016…

Articles associés