C’est le retour des belles carrosseries Porte de Versailles du 7 au 11 février prochain pour une nouvelle édition de Rétromobile. Comme chaque année, les organisateurs proposent au public un voyage dans le temps consacré à la reine de l’asphalte : la voiture.

Pour cette 43e édition, Fiat est à l’honneur. Le département FCA, héritage du groupe italien (Fiat, Lancia, Alfa Roméo et Abarth), a réuni pour l’occasion huit modèles de collection. Mais c’est le scorpion, symbole de la marque Abarth, qui sera sous les projecteurs, avec notamment 22 modèles de la très belle collection suisse d’Engelbert Moll.

Les marques allemandes n’ont cependant pas dit leur dernier mot. Porsche se singularisera grâce à l’histoire d’un modèle particulier, la 928, et une version break originale du même modèle sera exposée. Chez Aston Martin, on a préféré jouer sur grand écran avec, en vedette, la DB5 de James Bond, héroïne du film Goldfinger, sorti en salle en 1964. Les visiteurs pourront s’acheminer à travers les stands des constructeurs français. Renault mettra un point d’honneur à faire revivre la légende Alpine et fêtera les ans d’existence de ses moteurs turbo. Volvo soufflera ses 90 ans à travers des modèles comme la P1800 S de 1964. Sous l’un des halls du salon, Jaguar et Land Rover

lanceront leur division Classic.

Au moment où les passionnés déambuleront à travers les 500 stands des exposants, clubs, constructeurs, carrossiers, restaurateurs… les coups de marteau vont pleuvoir pour les ventes aux enchères organisées par la maison Artcurial Motorcars.

Bref que du bonheur… mécanique.

 

Morillon Michel

 

Articles associés