Dimanche 9 février le Salon Retromobile clôturait sa 45ème édition, réunissant 620 exposants et plus de 1100 véhicules, répartis sur 3 halls et 75 000m2 d’exposition. 

Cette année ce sont 122 000 passionnés, amateurs ou simples curieux, qui sont venus admirer les joyaux du patrimoine roulant français et international, s’émerveiller devant toutes les expositions inédites préparées avec soin par les équipes du Salon et les exposants, rencontrer leurs dessinateurs et pilotes préférés lors de séances de dédicaces, ou dénicher pièces détachées, livres, affiches, équipements ou même vêtements vintage !

Inattendu fil rouge de cette édition : l’électrique ! 

Si cette motorisation est au coeur des enjeux actuels de mobilité elle est loin d’être nouvelle et a même été privilégiée au moteur thermique avant la fin du 19ème siècle ! Plusieurs constructeurs et exposants ont ainsi fait le choix de présenter différents modèles électriques ou hybrides relayant cette histoire qui remonte à la naissance de l’automobile.

Pour son grand retour sur Rétromobile, Porsche a mis en avant sur son stand le tout premier véhicule hybride, la « Semper Vivus » présentée à l’occasion de l’Exposition Universelle de Paris en 1900, et mise en parallèle avec la Porsche Taycan sortie elle, en 2019.

Peugeot a également présenté un véhicule entièrement électrique, la VLV, produite à seulement 377 unités en 1941 et stoppée à la fin de la guerre. Un exemplaire rare !

La Fédération Française des Véhicules d’Époque a quant à elle opté pour un stand 100% électrique en présentant 4 voitures et 1 scooter électrique. Enfin, le Rétrofit était à l’honneur sur le stand Mehari Club Cassis avec la présence d’une 2 CV rétrofitée afin de bien faire comprendre le principe de cette conversion aux visiteurs.

Véritables vedettes du salon, une trentaine de tracteurs agricoles, présentés par 11 constructeurs automobiles et de poids-lourds actuels (Lamborghini, Porsche, Renault, Fiat, Mercedes-Benz…) créaient l’événement. Ces engins restés longtemps éloignés des feux de la rampe, bien qu’ils aient joué un rôle primordial dans la vie des hommes, étaient pour la première fois mis à l’honneur, dont Le Renault type HI à chenilles, qui célébrait son centenaire sur le salon.

Une exposition unique qui a aussi remué les souvenirs émus d’enfances paysannes…

Articles associés