Renault va équiper les cuisines du restaurant « l’Atelier Renault » sur les Champs-Élysées dès le mois de septembre d’une théière jaune. Très design, aux couleurs officielles de Renault F1, elle est censée symboliser une anecdote qui a marqué l’histoire de la marque en F1.

Mais quel est le point commun entre une théière jaune et une Formule 1 Renault ? Pas évident de faire le lien tout de suite. L’explication est à chercher dans l’histoire de Renault en Formule 1. En effet, en 1977, lors du Grand Prix de Silverstone, Renault se positionne sur la grille avec la première Formule 1 à moteur turbo de l’histoire. Cependant, des difficultés techniques sont apparues, entraînant des abandons des RS01 aux couleurs jaune, noir et le blanc. L’auto rentrait donc fréquemment dans la voie « stands » en dégageant une fumée blanche, synonyme de problème moteur. Ken Tyrrell, patron de l’écurie éponyme, voyant la voiture fumante passer devant son garage, lâcha ce surnom de « Yellow Teapot » (la théière jaune) pour plaisanter. La RS01 fut alors surnommée The Yellow Teapot.

Articles associés