Avec une prévision de vente de 25 millions de véhicules sur le marché chinois, le groupe Peugeot Citroën marque peu à peu son territoire. La Chine est devenue le premier débouché pour le constructeur français devant la France. Les modèles 408, 308 rallongée plaisent aux chinois. Citroën fait encore plus fort grâce à un modèle phare en Chine : la C-Elysée. La marque DS, emblème du savoir-faire français, lance sur le marché chinois, à l’occasion du salon de Shanghai, la DS6, un SUV luxueux, qui vient concurrencer les modèles des constructeurs européens. Par ailleurs, une plate-forme industrielle entre Peugeot et son actionnaire chinois Dongfeng est à l’étude pour produire un premier modèle qui verra le jour en 2018. A cette date, Peugeot et Dongfeng visent la production d’environ 1,5 millions de véhicules.

Articles associés