Après le lancement du 3008 qui est un succès incontestable, Peugeot frappe fort sur un segment encore timide celui des véhicules 7 places. Le nouveau Peugeot 5008 avec sa modernité et sa modularité sera à coup sur une référence.

Assemblé sur la même plate-forme EMP2 que le 3008, le 5008 annonce la couleur. La ressemblance avec le 3008 est frappante mais à y regarder de plus près, quelques différences apparaissent.

Pour proposer les 7 places indispensables, la plate forme est allongée et atteind une longueur totale de plus de 19 cm par rapport au 3008.

A bord, on retrouve également l’univers du 3008 avec l’i-cockpit de dernière génération, les touches piano, la console centrale large et moderne et un écran tactile de 8 pouces. L’ensemble est cossue mais l’assemblage reste encore perfectible.

En finition GT, les sièges chauffants très confortables sont recouverts de cuir. La nouveauté vient des 2 places du troisième rang qui sont logées dans le coffre et peuvent se déplier très facilement pour accueillir deux passagers supplémentaires dans des conditions de confort acceptables. Le coffre en version 5 places est un des plus grands de sa catégorie avec 780 dm3 soir 100 dm3 de plus que la précédente génération de 5008 et il est doté du hayon mains libres.

Le nouveau 5008 bénéficie d’une large gamme de motorisation du 1,2 PureTech essence de 130cv au 2,0 BlueHDi de 180cv associés à une BVM5, BVM6 ou à la boite automatique EAT6 selon les modèles.

Souple et silencieux

Installé derrière le volant de la version la plus aboutie de la gamme en finition GT, équipée du 2,0 BlueHDi de 180 cv en boite auto EAT6, les premiers tours de roue sont prometteurs. Sur l’autoroute, le moteur est souple et très silencieux à l’intérieur comme à l’extérieur. La position de conduite est bonne et les sièges cuir procurent une bonne assise. Le petit volant surprend au premier coup d’oeil, mais on s’habitue rapidement d’autant que Peugeot a fait l’effort de le modifier avec un méplat supplémentaire pour une meilleure visibilité de l’i- cockpit. Sur ce dernier, on retrouve toutes les informations nécessaires à la conduite avec notamment le GPS tête haute.

Sur les routes sinueuses, le comportement du 5008 reste très neutre. Bien campé sur un châssis suffisamment rigide, notre 5008 avale les grandes courbes et les virages serrés avec un facilité qui procure un réel sentiment de sécurité. Le train avant est précis, les suspensions fermes mais confortables. La conduite grâce aux palettes au volant reste très agréable. On fait corps avec le véhicule et on profite pleinement du plaisir de conduire cette 5008. Par ailleurs, on peut activer le Driver Sport Pack. Ainsi le conducteur peut modifier certains paramètres comme le degré de fermeté de la direction ou les rapports de la boite EAT6.

Les tarifs s’étalent de 26 400€ à 43 750€ pour notre véhicule d’essai. Fabriqué à Rennes le lancement de 5008 est prévu au printemps 2017.

M Morillon

Articles associés