Avec son look de petit 4×4, la petite citadine de chez Opel, l’Adam Rock S n’a pas réellement su tirer son épingle du jeu. Malgré un équipement riche, elle reste chère par rapport à la concurrence.

Si les intentions sont là (look sympa, équipements complets, moteur essence trois cylindres économique…), l’Opel Adam n’a pas vraiment convaincu. Elle reste derrière ses concurrentes directes comme la DS3, la Mini ou la Fiat 500.

Avec ses allures de citadine un peu baroudeuse sur les bords, l’Adam reste attrayante. Ses lignes sont modernes et il faut reconnaître qu’elle distille un certain charme. La garde au sol est surélevée et elle a repris quelques stigmates des 4×4 pour renforcer son côté masculin. Mais il ne faut surtout pas croire au premier abord qu’elle est essentiellement faite pour la ville.

A l’intérieur, l’équipement de l’Adam Rock S est complet. Elle compte parmi ses nombreux atouts, une climatisation manuelle, un système multimédia Intellink, un régulateur de vitesse, les vitres électriques, le toit ouvrant, des jantes en 17 pouces, 6 airbags. Le confort est au rendez-vous, malgré les roues en 17 pouces qui auraient pu lui donner un côté trop ferme.


Mais c’est surtout sous le capot que les choses intéressantes se déroulent. Le quatre cylindres essence turbo de 150 ch a l’avantage de procurer de bonnes sensations  tout en  réduisant la consommation du véhicule pour le stabiliser à 5 l /100 km et d’obéir les yeux fermés aux normes antipollution euro 6.

Il apporte également beaucoup d’agrément de conduite. Il se révèle souple et vivace dans ses accélérations et bien secondé par une boîte manuelle à 6 rapports.

Seul son prix un peu élevé ne lui permet pas de donner un coup pied dans la concurrence. Cette version s’affiche à plus de 21 000 euros. Le prix grimpe rapidement si vous optez pour des options, en particulier les sièges facturés 2000 €. Peut-être que le tarif haut perché de cette citadine n’a pas convaincu les acheteurs potentiels, malgré son équipement riche et varié. La rock’n’roll attitude n’a pas encore réellement agi. Affaire à suivre

J Meloni 

Articles associés