EQC, trois lettres qui désignent à la fois la nouvelle marque de Mercedes-Benz pour EQ et C pour le nouveau modèle entièrement électrique.

Après avoir dit ça on tout dit et en même temps on a rien dit. Mais chez Mercedes on se comprend. Car EQ symbolise, en vérité la nouvelle ère de la mobilité. Et pour bien commencer dans cette voie, Mercedes présentera au Mondial de Paris, l’EQC, autrement un SUV, un peu futuriste dans les lignes pour bien souligner que ce véhicule est marqué du sceau de la haute technologie.
Sous ses airs de SUV aux lignes fluides et douces se cache deux moteurs électriques aux essieux avant et arrière, ce qui lui confère les caractéristiques d’un modèle à transmission intégrale. Les deux moteurs réunis délivrent une puissance de 300 kW pour un couple maxi de 765 Nm. La batterie lithium-ion d’une capacité énergétique de 80 kWh (NEDC) fournit au véhicule son énergie. Par ailleurs, l’EQC vient en aide au conducteur en lui proposant cinq programmes de conduite spécifique : CONFORT, ECO, MAX RANGE, SPORT et un programme permettant des réglages personnels. Pour les plus économiques d’entre eux, la pédale d’accélérateur tactile joue un rôle essentiel et actif. Le conducteur a «également la possibilité de moduler la récupération d’énergie à l’aide de palettes de commande au dos du volant.
Grâce à une gestion intelligente de la batterie, le véhicule étoilé peut parcourir 450 km. Mais il restera quand même à vérifier, lorsque la bête de plus de 2,4 tonnes sortira des salons luxueux dédiés à l’automobile, si sur le bitume, ce SUV électrique respecte ses promesses.
L’intérieur est bien sûr cossu, moderne, high-tech et colle parfaitement à l’image que l’on peut se faire d’un véhicule haute gamme électrique.
Et pour bien reconnaître un EQ la nuit, l’éclairage en feux de position horizontal est pratiquement continu. Des détails de couleur contrastés soulignent discrètement l’appartenance de l’EQC à la nouvelle famille EQ, à savoir des bandes bleues sur fond noir et un lettrage MULTIBEAM également réalisé en bleu.
A découvrir au Mondial de l’automobile à Paris dès le 4 octobre.

Articles associés