Les derniers chiffres du constructeur allemand mettent en lumière sa bonne santé sur le marché français. Il se permet de prendre la première place des marques premium, en ayant enregistré 68 007 immatriculations sur le territoire national sur l’année 2017. Sa croissance frise les 10% par rapport à 2016, ce qui l’amène à posséder 3,2% de parts de marché, un record historique.

Cette croissance presque insolente prend ses racines dans l’attrait des clients pour les SUV de la marque dont les ventes progressent à un rythme à deux chiffres : 28% par rapport à 2016. Cette croissance est portée par le restylage du GLA (8 981 immatriculations) et le succès du GLC (plus de 11 000 immatriculations sur les deux carrosseries). Le GLC reste d’ailleurs leader sur son segment.

De plus, les nouveautés phares de la marque, avec la gamme E et la nouvelle classe S, ont su s’imposer et rester leaders dans leurs segments.

La classe A, en dernière année de vie, connaît d’excellentes performances en restant la numéro 1 du segment des premiums compacts. A noter également la belle réussite des ventes aux sociétés, qui augmentent de 14% par rapport à 2016.

Enfin, concernant les énergies alternatives, avec la gamme la plus large du marché en 2017, Mercedes-Benz livre cette année 2 951 hybrides rechargeables, soit près de 3 fois plus qu’en 2016.

Mercedes aborde l’année 2017 la tête dans les étoiles.

 

Mica Guimard

Articles associés