Après les voitures électriques bien représentées sur le marché grand public, c’est au tour des utilitaires de s’extraire du tout-diesel avec une offre tout l’électrique. Actuellement unique, cette motorisation s’élargira au cours de l’été avec le lancement du Mercedes-Benz eVito. Un véhicule aux performances limitées mais qui devrait satisfaire les besoins d’une majorité de professionnels.

Les eVito Fourgon et Tourer sont équipés d’un moteur de 114 chevaux (84 kW) développant un couple de 300 Nm. La vitesse est bridée à 120 km/h afin de maximiser leur autonomie. La batterie composée de trois accumulateurs de 112 kg chacun,placés côte à côte dans le plancher,est d’une capacité de 41,4 kWh. Avec une autonomie de 150 km en cycle WLPT, le e Vito est parfaitement adapté aux artisans qui ne circulent qu’en villes etleurspériphéries. Il permet de s’affranchir des interdictions de circulation liées à la pollution dans les grandes villes. 

Le eVito électrique Mercedes peut uniquement faire le plein via son chargeur embarqué de 7,2 kW. Pour cela, il est équipé d’un connecteur type 2 dissimulé dans la partie inférieure du montant B côté conducteur. Le temps de charge minimum est de 6 heures. La batterie est garantie 8 ans.

L’habitacle est conforme à la gamme Vito ; le tableau de bord comprend un indicateur de vitesse classique et un économètre à aiguille. Au centre, un écran indique le pourcentage de batterie et l’autonomie restantesainsi que le mode de récupération d’énergie sélectionné. On dispose de 4 possibilités à bord du eVito : D-, D, D+et D++ pour récupérer plus ou moins d’énergie. S’ajoutent3 modes de conduite économique: E, E+ et C qui permettent de limiter la consommation en cas de besoin.

On trouve sur le e Vito le siège conducteur chauffant de série, évitant ainsi d’utiliser le chauffage classique,plus consommateur d’énergie. Il est également possible de pré-climatiser le véhicule lorsqu’il est branché à une borne. La capacité de chargement est identique à son équivalent thermique. Le volume est de 6 m3sur la version longue (5,14 m) et 6,6 m3sur la version extra-longue (5,37 m). Le eVito Tourer peut embarquer jusqu’à 8 personnes, conducteur compris.

Nous avons pu essayer l’e Vito en avant-première, lors de «l’eVan Tour ». Sur 8 circuits français, la marque a invité artisans et journalistes à tester son eVito « Cargo Van » fourgon et eVito « Tourer » 8 places. Nous les avons pris en main lors de leur passage au pôle mécanique d’Alès.

An volant,le eVito est agréable à conduire ; le silence de fonctionnement devrait satisfaire les chauffeurs qui passent lajournée dans leur véhicule. Sur le circuit d’Alès,nous avons pu tester sa maniabilité avec un très bon diamètre de braquage de 12,9 m. Dans les grandes courbes, la tenue de route est sans défaut, peu de roulis et freinage efficace. Sur le routier,on atteint les 120 km/h heure annoncés, mais au dessus de 80 km/h, la progression est plus lente.

Le e Vito sera disponible à la commande dans le courant de l’été. On ne connaît pas encore les tarifs définitifs,mais le eVito devrait être proposé autour de 40 000 euros hors taxes et hors bonus. Il sera vendu avec une garantie de 8 ans ou 100.000 km sur la batterie et 5 ans ou 100.000 km sur le reste du véhicule.

Le E Vito devrait rapidement se faire une place sur ce marché du véhicule utilitaire électrique, l’accès au centre des villes de plus en plus contraint et le savoir-faire Mercedes sont de bonnes raisons pour garantir le succès du Mercedes-Benz eVito.

Michel MORILLON

Articles associés