Les ingénieurs Lexus ont mis au point des innovations techniques sur le prochain crossover baptisé UX pour le rendre plus léger et plus aérodynamique. C’est le pari de ce nouveau véhicule prévu en mars 2019.

Le nouveau crossover, l’UX, qui sortira des chaînes de production Lexus, pour être commercialisé en mars 2019 bénéficient des progrès en matière d’aérodynamisme et d’un châssis rigide.
Aux manettes l’Ingénieur en chef de l’UX, Chika Kako, et son équipe qui ont apporté des solutions techniques pour que l’auto soit la plus sûre possible et agréable à conduire.
La première mission a été de concevoir l’ingénierie d’une plate-forme rigide utilisant des panneaux de carrosserie en aluminium et en matériaux composites dans un souci d’allègement et d’abaissement du centre de gravité.
En matière d’aérodynamisme, les ingénieurs maison se sont appuyés sur l’expérience de la Lexus LFA.
Ainsi les feux arrière combinés du nouveau UX reçoivent des ailettes pour limiter d’environ 16 % les variations de la pression de l’air, une mesure qui contribue à une excellente stabilité arrière dans les virages et à la conduite par vent latéral.

Des solutions sophistiquées

Par ailleurs, les jantes 17’’ aéroventilées reçoivent une lame sur chaque face des branches. Il s’agit d’une première mondiale pour Lexus. La forme s’inspire de l’aileron de type « Gurney » utilisé sur la poupe des voitures de Formule 1 pour réguler le flux d’air et augmenter l’appui dynamique. Ce design innovant et inédit augmente les performances du freinage, l’efficacité du refroidissement et atténue les turbulences sur les flancs du véhicule en renforçant ainsi la confiance au volant.
Et enfin, les ingénieurs de Lexus ont mis au point un soubassement parfaitement plat et des rétroviseurs extérieurs aérodynamiques inspirés par le coupé LC afin de réduire le coefficient de pénétration dans l’air de l’UX.
Il ne reste plus qu’à tester le véhicule dès sa sortie pour vérifier l’efficacité de ces innovations.

Articles associés