Apparue sur le marché en 1998, la Yaris a parcouru 20 ans, a évolué en trois générations et est devenue le modèle le plus vendu d’Europe.

Depuis ses débuts la petite citadine a été construite exactement à Onnaing, près de Valencienne. Pour fêter ce parcours sans accrocs, Toyota dévoile au Mondial de Paris une série limitée baptisée 20 ème anniversaire, jusqu’ici pas vraiment de surprise. Construite à 500 exemplaires, cette nouvelle mouture a droit à quelques éléments spécifiques comme le pavillon noir gris tout en gardant la robe de 1998.
L’extérieur recourt à des éléments stylistiques gris foncé : jantes alliage de 15’’ ou 16’’ (en fonction de la motorisation) à dix branches alternant gris et faces polies, baguettes latérales, calandre, coques de rétroviseurs antibrouillards (agrémenté de touches de chrome). La Yaris « 20 ème anniversaire » arbore aussi une antenne requin coordonnée à la couleur du toit, des vitres arrière sur teintées ainsi qu’un badge spécifique Y20 à l’arrière du véhicule.
L’habitacle reprend cette tonalité gris foncé sur la console centrale, les inserts du volant et une nouvelle sellerie tissu ornée d’un motif à damiers. D’autres détails rehaussent encore la qualité perçue intérieure, comme la finition chrome satiné du levier de vitesses et des cerclages d’aérateur, de haut-parleurs et de cadrans, ou encore les tapis noirs à bordure argentée et l’emblème Y20 présent sur le tableau de bord et le dossier des sièges avant.
Elle sera disponible en 500 exemplaires, à la fois en Essence et en Hybride, sa commercialisation débutera fin 2018. Il faudra encore attendre pour avoir les tarifs de cette nouvelle version.

Articles associés