La version break de la Golf, baptisée SW, qui débarque dans les concessions, se décline en trois versions : la SW GTD, la Alltrack 4Motion et la SW R, version ultra sportive non commercialisée en France. Tour d’horizon de trois autos très différentes.

Sur les routes andalouses, la Golf SW GTD, en finition Carat, donc super équipée, a de l’allure. La calandre conquérante, une ligne dynamique : le break Golf ne manque pas de charme. Par ailleurs, le véhicule, équipé de jantes de 18’, d’étriers de freins rouges et du châssis sport surbaissé de 15 mm, met l’accent sur l’aspect sportif. A l’intérieur, la qualité des matériaux est à la hauteur. La position de conduite est parfaite. La sellerie (tissu écossais du type Interlagos) est du meilleur goût. Les équipements disponibles sur la version d’essai ne manquent pas : GPS tactile, Keyless (démarrage sans clé par poussoir) pédalier acier, volant sport insert chromé. L’environnement se veut résolument sportif et se marie parfaitement à la motorisation TDI de 184 cv. Grâce une BV DSG6, l’auto reste sobre : 4 à 5 l/100km. L’agrément de conduite est au rendez-vous. Qu’il s’agisse d’autoroute ou de parcours sinueux dans l’arrière pays très montagneux de Malaga, l’équilibre routier de cette Golf GTD SW n’a pas été pris en défaut.
Les chemins de traverse avec la version Alltrack
Cette Golf Alltrack est surélevée de 20mm et présente une finition extérieure très soignée : rétroviseurs rabattables électriques avec coques laquées argent mat, passage de roue et bas de caisse noir, protection de bas de caisse argent, calandre nid d’abeille avec baguette chromée, jantes 17’. Une dégaine de bad girl assumée qui veut jouer les gros bras.
Avec un look version 4X4 et le confort d’une berline, la Golf Alltrack met en avant un agrément de conduite réel. Équipée du moteur 2.0 TDI 184 cv associé à la boîte DSG6, cette version existe également avec le 1.6 DDI 110 cv et le 2.0 TDI 150 cv. L’ensemble est homogène grâce à la technologie 4Motion, un système qui répartit automatiquement le couple moteur entre les essieux avant et arrière en fonction des conditions d’adhérence. Outre le fait d’avoir de meilleurs résultats, il permet également des économies de carburant avec, à la clé, une consommation moyen de 5l/100 km.
Pour vraiment appréhender les capacités de franchissement de cette Golf Alltrack 4Motion, rien de mieux qu’un petit parcours tout-terrain. Et là, la Golf Alltrack est bluffante. Pour aborder un parcours comportant une descente vertigineuse, il suffit d’une petite pression sur le mode All road et la Alltrack adapte la vitesse comme une grande. Grâce au système de blocage électronique du différentiel qui répartit efficacement la motricité, l’auto se joue sans difficulté des pièges offerts par les chemins tortueux, les passages en dévers, les chemins bosselés ou par une montée digne d’un circuit de rallye cross. Elle est polyvalente et c’est même son atout principal.
Golf SW R seulement pour le marché allemand
C’est bien un sentiment de frustration et de bonheur qui se sont mélangés en essayant la Golf SW R. Frustration, car ce modèle ne sera malheureusement pas commercialisé en France, mais, en même temps, bonheur de l’avoir eu entre les mains sur le très sélectif  circuit Ascari au cœur de la campagne andalouse. Le bonheur a été double, car c’est bien une légende du sport automobile, Jacky Ickx, qui était chargé de donner les consignes et les conseils pour profiter au maximum de cet essai.
Cette version R sur-vitaminée, équipée d’un moteur 2.0 TFSI, boosté à 300 cv, dotée de jantes de 19’, de 4 roues motrices, d’un châssis sport et de gros freins, a l’ADN d’une petite bombe, malgré son allure familiale. Sur le circuit et en mode sport, les qualités dynamiques de cette Golf SW R se révèlent exemplaires. La tenue de cap est irréprochable – difficile de la mettre en défaut. Le freinage est performant et le châssis sport amortit efficacement le roulis de la caisse. Une auto très efficace qui ne sera pas dans les concessions françaises, mais dans les halls VW des concessions allemandes. Heureux germains !!!!

Articles associés