Conçue en moins de deux ans, la Citroën GS est un miracle ambulant. Mise en chantier au pied levé, terminée pendant les grèves de Mai 1968, et lancée dans l’urgence au printemps 1970, la GS sera celle qui épargnera la faillite à la marque aux chevrons. Concentré de technologie, de confort et d’efficacité, la GS va mener une carrière de quinze années avec son prolongement en GSA.

La carrière de la GS est ici passée au crible, sans oublier les projets inédits, la compétition ou son extraordinaire carrière internationale. Populaires et pratiques, les GS et GSA vécurent une traversée du désert dont elles sortent aujourd’hui par la grande porte, celle de la reconnaissance des collectionneurs. Une révélation ? La GS fut la Citroën la plus produite après la 2 CV…

Articles associés