Lancé il y a 2 ans en hybride puis en hybride rechargeable, Kia aborde la troisième génération du SUV Niro en version tout électrique, disponible avec deux puissances de batterie : 39,4 et 64 kWh. Avec une autonomie de 289 km (modèle avec batterie de 39,4 kWh) et 455 km (modèle avec batterie de 64kWh) ce e-Niro devient une vraie alternative au véhicule thermique. Parmi les marques généralistes, Kia est le  seul constructeur à mettre sur le marché un C SUV au rapport qualité/prix/autonomie intéressant.

Extérieurement, le e-Niro se démarque par ses bandes bleues (identification des véhicules électriques) sur la calandre avant et sur le pare-choc arrière. La trappe de recharge  est située sur la calandre et s’ouvre sur une simple pression. 

A l’intérieur, on retrouve un environnement sobre, mais moderne. Les garnitures de portières sont d’un dégradé bleu du plus bel effet, le système d’info-divertissement est complet et facile à utiliser. On trouve au centre de la console une molette rotative de sélection de boîte ; ce mode ‘’P’’ met le véhicule au point mort et active le frein automatique.

Instrumentation simple et complète

Ce nouveau sélecteur permet de dégager un large espace de rangement invisible de l’extérieur. L’espace intérieur est bien agencé : les places avant sont confortables et on trouve facilement une bonne position de conduite. A l’arrière, il y a de l’espace pour 3 personnes, mais l’implantation des batteries dans le plancher a réduit la garde au toit et la place pour les jambes. Le volume de chargement du coffre de 451 litres, malgré les batteries, est dans la moyenne de la catégorie.

Une belle allure pour ce SUV Kia dans le sud

Kia propose deux packs de batteries : la version 39,2 kWh est animée par un moteur électrique de 136 ch et il existe une version 64 kWh pour 204 ch. L’écart de prix de 4 000 € entre les deux versions, assurant une hausse importante d’autonomie, devrait pousser les clients vers la version « grosse batterie ».

Nous avons pu prendre les commandes de ce nouveau Kia e-Niro dans sa version la plus aboutie avec les batteries de 64 kWh et la finition haut de gamme Premium. Dés la mise en route, un indicateur au tableau de bord nous signale que le moteur tourne. Les premiers tours de roues sont assez déroutants, la puissance arrive très vite dans un silence de fonctionnement presque  total. Sur autoroute, l’agrément de conduite est surprenant ; la puissance est là en reprise, mais également en vitesse de pointe – nous sommes rapidement à 180 km/h.

Puis notre essai se poursuit sur un parcours plus sinueux dans l’arrière pays niçois. Nous testons les 4 modes de conduite : sport, normal, Eco et Eco +. Les deux derniers diminuent le couple disponible, limitent la consommation électrique des périphériques, ainsi que la vitesse de pointe, 90 km/h maxi en Eco +. Le but est de gérer l’autonomie en cas de besoin. En mode sport, la puissance arrive plus brutalement et procure quelques difficultés en matière de motricité, surtout sur sol humide.

Les palettes au volant permettent de gérer les ralentissements et la régénération des batteries. Trois niveaux de régénération, du plus doux au plus efficace, sont proposés en plus de la fonction automatique. Le comportement de ce e-Niro est intéressant ; il est agile et stable avec une bonne répartition des masses, grâce aux batteries implantées très bas, faisant descendre ainsi le centre de gravité.

Le Kia e-Niro est proposé en 3 finitions :  e-Active, e-Design, e-Premium. Les tarifs s’échelonnent de 38 500 € pour la version e-Active 136 cv à 46 500 € pour la version e-Premium 204 cv. A noter que la sellerie cuir est disponible à partir de la 2efinition. Le Kia e-Niro bénéficie d‘un bonus écologique de 6 000 €.

C’est une belle surprise. Il a toutes les qualités d’un SUV, mais en version électrique. Son autonomie de 455 km ( version 64kWh) lui permet de s’attaquer à de longs trajets en toute sécurité. Son comportement est irréprochable et même joueur sur routes sinueuses. Son équipement est complet dés le premier niveau de finition et luxueux en version Premium avec toit ouvrant, sièges chauffants et réfrigérants. 

Kia nous propose un produit 100%  électrique très abouti ; il faut maintenant que les infrastructures de recharges rapides se multiplient pour convaincre les acheteurs.

Michel MORILLON

Articles associés