Le Honda HR-V, installé sur le segment très porteur des petits SUV, est doté d’une modularité exemplaire et affiche une taille intermédiaire de 4,30 m. Vendu depuis la sortie de sa seconde génération en 2015 à seulement 9 000exemplaires, il reste discret sur le marchéfrançais. Quatre ans après le lancement du HR-V, Honda offre à son SUV compact une version Sport dotée d’un châssis optimisé et du moteur 1.5 VTEC Turbo de 182 ch.

Le HR-V Sport se démarque par des signes esthétiques extérieurs et intérieurs et des appendices spécifiques. On le distingue des autres versions à son « Pack Sport Noir » comprenant les jupes avant et arrière, les rétroviseurs et les extensions d’ailes noires, la double sortie d’échappement, le pare-chocs arrière spécifique, des arches de roues noires et des jantes de 18 pouces. Les vitres arrière surteintées et le becquet de toit complètent l’ensemble.

Côté habitacle, le HR-V Sport dispose d’une finition et d’un équipement complets, la dotation de série comprenant notamment l’alerte anti-collision frontale, la reconnaissance des panneaux, l’alerte de franchissement de ligne, la climatisation automatique bi-zone, les radars de stationnement avant et arrière avec caméra de recul, les rétroviseurs rabattables électriquement, les sièges avant chauffants, la navigation et les phares à LED, un écran tactile multimédia de sept pouces, le GPS, malheureusement  sans  les connexions Apple CarPlay et Android Auto. On trouve des sièges habillés d’un motif bicolore unique de tissu noir et de cuir rouge sombre du plus bel effet et une finition noir brillant sur la planche de bord. Les sièges arrière sont modulables grâce au système ‘’Magic Seat’’ de Honda qui permet de nombreuses possibilités. Le volume du coffre est de  448 litres en configuration normale.

Le HR-V Sport est proposé avec une motorisation unique, le nouveau 1.5 i-VTEC de 182 ch, qui a fait ses débuts sur la dernière génération de Honda Civic. Deux transmissions sont disponibles sur le HR-V Sport, une boîte mécanique 6 rapports et une transmission automatique type CVT (en option à 1 300 €).

Nous avons essayé le HR-V Sport sur un parcours mixte dans les environs de Lisbonne. Dés les premiers tours de roues, la bonne surprise vient du moteur  1.5 i-VTEC Turbo, souple et silencieux sur notre portion d’autoroute ; mais dés que la route devient plus sinueuse, le 1.5 i-VTEC Turbo fait preuve d’un punch en accélérations et en reprises. Le plaisir de conduire est réel, particulièrement avec la laboîte de vitesses mécanique à six rapports agrémentée d’un petit levier de vitesses aux débattements courts. La boîte CVT à variateur est moins dynamique,même si on peut jouer avec les sept rapports virtuels commandés par des palettes au volant. Côté châssis et suspensions,  la principale innovation  est l’installation de la technologie « Damper Performance » qui consiste à améliorer la rigidité de la caisse en installant  sur chaque essieu un amortisseur positionné horizontalement pour  contrôler les mouvements latéraux et réduire les vibrations. Le résultat est flagrant, le HR-V Sport se montre stable, rassurant et précis dans les changements de cap, un dynamisme appréciable en conduite plus sportive. Le confort est préservé mais reste précaire sur les mauvais revêtements.

Le tarif du Honda HR-V Sport est de 29 190 € avec la boîte de vitesses mécanique à six rapports et de 30 490 € avec la CVT.

Avec un tarif compétitif démarrant sous les 30 000 €, le Honda HR-V Sport a une carte à jouer sur son segment. Idéal pour une utilisation familiale mais avec un agrément de conduite réel grâce à l’homogénéité de l’ensemble. Un compromis dynamisme/confort rare sur les petits SUV.

Michel MORILLON

Articles associés