La députée européenne PPE/LR Anne SANDER a demandé au parlement européen si la commission envisageait la mise en place d’une vignette automobile unique en Europe du type Crit’air. Cette dernière a été mise en place pour faciliter l’identification des véhicules les moins polluants, par le biais d’une pastille de couleur apposée sur le véhicule et intitulée « certificat qualité de l’air ». Ce système de vignettes est en place depuis le 15 janvier 2017 à Paris, première zone à circulation restreinte (ZCR) de France.

Par conséquent, les véhicules les plus polluants (dits « non classés ») ne peuvent plus rouler dans Paris de 8h à 20h du lundi au vendredi. Cette réglementation est en vigueur également dans d’autres villes européennes.

Si la démarche va dans le bon sens pour la députée, elle demande en outre une harmonisation des vignettes. L’automobiliste amené à circuler en Allemagne, en Autriche, en Belgique ou au Danemark doit apposer sur le pare-brise de son auto autant de vignettes que de pays traversés. Pour éviter une juxtaposition de cachets, qui ont le même but au final, Anne SANDER demande donc à la commission d’envisager la mise en place d’une vignette automobile européenne unique. La question mérite d’être posée.

M. Guimard

Articles associés