Début mars, Barcelone a accueilli pendant quatre jours la grande cavalerie des Formule 1 réunie pour les premiers essais de la saison 2015 du championnat. Ce premier test a permis de jauger les équipes en lice et, à ce petit jeu, l’écurie Mercedes est bien la meilleure.
Toutes les équipes se sont donc donné rendez-vous pour quatre jours d’essai sur le circuit de Barcelone. Les écuries ont pu ainsi effectuer les dernières mises au point de leurs bolides avant de les mettre entre les mains expertes des pilotes. C’était les derniers tests  avant le début de la saison 2015 de Formule1, dont la première manche s’est déroulée en Australie le 15 Mars dernier.
Ce dernier week-end de roulage a requis une importance toute particulière pour les ingénieurs qui devaient valider la meilleure configuration possible pour que l’auto apporte entière satisfaction dès les premières manches du championnat. On connaît les difficultés techniques d’une reprise de championnat. Il faut se remettre dans le bain.
L’ambiance est montée d’un ton en arrivant sur la zone des paddocks. Les motor home sont impeccables et déjà on entend le bruit strident des F1 en action sur le circuit. Après une courte visites des infrastructures dont la salle de contrôle, endroit stratégique, avec ses nombreuses caméras qui couvrent l’ensemble du circuit et qui peuvent détecter le moindre incident. Mais c’est sur la piste que les choses sérieuses se déroulent.
Tour à tour, les têtes d’affiche passent devant les stands, concentrés en volant de leur monture. Voici Nico Rosberg, puis Sébastien Vettel, Maldonado : chaque pilote a son propre style mais les trajectoires sont tendues. Même si le V6 de ces F1 a été décrié par rapport à leurs ancêtres équipés de V10 ou V12, le spectacle en bord de piste est fabuleux.
Côté performances, les Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton ont toujours une longueur d’avance, mais la concurrence ne reste pas les bras croisés, car Ferrari avec Kimi Räikkönen et Sébastien Vettel , Red Bull Renault avec Riccardo et Kyat, progressent également.
Mais les F1 équipées du moteur Mercedes Williams comme celles de Felipe Massa et Valtteri Bottas, ainsi que celles de Force India ont un avantage certain sur leurs adversaires. Lotus, également équipé du moteur Mercedes, semble sur la bonne voie, à en croire son 5ème temps réalisé par Romain Grosjean lors de la séance du samedi.
Les Rockies ne sont pas en reste : Max Verstappen et Carlos Sains Jr – à peine 17 ans- en profitent pour faire de longs runs et s’adapter à la puissance extrême de leurs montures.
Seule déception de ces essais, la McLaren Honda MP4-30 qui a cumulé les incidents et n’a pu faire que 39 tours aux mains de Jenson Button, Fernando Alonso n’ayant pu courir en raison de son accident. Toujours convalescent, il n’a pas participé au  Grand Prix d’Australie, remplacé par Magnussen, le 3ème pilote de McLaren
La surprise de cette 4ème journée test vient de Valtteri Bottas et de sa Williams, qui réalise le meilleur temps en pneus super tendres en 1.23.063. Le meilleur temps absolu des 4 jours de test restant la propriété de Lewis Hamilton en 1.23.022, en pneus tendres. C’est dire l’avance en performance des Mercedes.

 

Articles associés