Le segment des SUV urbains est très disputé. Mais celui des crossovers un peu plus volumineux telle que le Mitsubishi ASX l’est moins. Le nippon s’améliore et se refait une petite beauté pour 2015.

Voilà désormais 4 ans que Mitsubishi a sorti son ASX. Dévoilé en 2010, il faisait partie des pionniers et avait toute légitimité, connaissant les gènes de la marque aux 3 diamants.

En effet, au sein de la gamme Mitsubishi, on connaît le Pick-UP L200, le véritable 4×4 Pajero, le SUV prémium l’Outlander qui est également décliné en version hybride. Ainsi l’ASX est un membre à part entière de cette famille de baroudeurs. De plus, il est cité en exemple et même recopié par le groupe PSA qui s’en est servi pour commercialiser le C4 Aircross qui n’est rien d’autre qu’un Mitsubishi ASX avec un logo Citroën.

2015-Mitsubishi-ASX-rear

En 2015, qu’est ce qui va changer ? Alors que les modifications esthétiques ne sont que très sensibles, c’est sous le capot qu’il y a du neuf. En effet, on y découvre un tout nouveau moteur diesel avec un turbocompresseur à géométrie variable. Il développera dans un premier temps 150 ch à 4 000 tr/min puis une version 116 ch sera lancée ultérieurement. Les rejets de CO2 débutent à partir de 145 g/km (malus à prévoir). Le bloc est associé à une boîte manuelle 6 rapports et est disponible en 2 ou 4 roues motrices.
Côté essence, il y a du nouveau, avec un moteur 1,6 l qui délivre 117 ch à 6 000 tr/min en émettant 135 g/km de CO2. Ce moteur est associé à une boîte de vitesse à 5 rapports et seulement disponible en 2 roues motrices.
Les deux moteurs bénéficient de la technologie ClearTec qui comprend le système Stop & Go, la direction assistée électrique, la récupération d’énergie au freinage ainsi que des pneus à faible résistance au roulement.
Le Mitsubishi ASX essence est vendu à partir de 19 900 euros tandis que la version diesel est disponible à partir de 23 300 euros.

8585479849

Articles associés