0u4a6658A Lyon s’est déroulé le 4, 5 et 6 novembre derniers l’une des grandes messes de l’automobile anciennes.

Le salon Epoqu’auto est un rendez-vous initié par le club des 3A depuis 1979 qui suscite de l’intérêt avec plus de 55 000 visiteurs l’an dernier.

Pour cette 38ème édition, à travers une surface de 46500 m2 le salon a ouvert ses portes pour trois journées complètes. Nous étions sur place.

0u4a6979Vous pouvez à présent profiter d’un retour sur images, des marchands  (véhicules de collection, spécialistes de pièces détachées, artisans, miniatures, jouets, journaux, vêtements d’époque…) auxquels s’ajoutent plus de 147 clubs de marques. Des constructeurs comme Porsche, Renault, Citroën ou Peugeot sont régulièrement présents par l’intermédiaire de clubs et d’associations.

Ce salon destiné aux voitures d’époques séduit le monde actuel, exposants, visiteurs, acheteurs  venus de toute l’Europe pour en profiter comme il se doit.

0u4a6853Cette 38ème édition nous a offert de belles découvertes, en particulier la fondation Berliet toujours fidèle au poste avec de belles machines entre les années 1900 et 1930. Du coté des marques Françaises mythiques des années 30 on a pu admirer une belle collection Delahay, de la berline au modèle Grand Sport.

0u4a6701Depuis quelques années Epoqu’auto fait la part belle aux motos et c’est une juste récompense de présenter une marque Lyonnaise Folis constructeur de cycle et de deux roues motorisés.

0u4a6806Le clou de cette édition fût vraiment la présence d’un constructeur automobile, Aston Martin. Depuis l’origine de la marque jusqu’à nos jours, le constructeur a présenté une « Supercar » jamais exposée, une aubaine pour les visiteurs de ce salon. Dans ses cartons, Aston Martin avait prévu de l’espace pour faire revivre les voitures qui ont participés aux films de James Bond 007.

0u4a6679Epoqu’auto c’est aussi un espace marchand impressionnant qui attire les puristes à la recherche de la pièce rare ou du jouet improbable.

La manifestation s’est terminée le dimanche par une vente aux enchères orchestrée par la maison Osena. Elle a proposé de belles autos pour tous les budgets, comme un coupé Mercedes 280 SL entre 80000 et 120000€ ou cette DKW dans son jus mise à prix à 6000€.

Vivement l’année prochaine pour vivre l’automobile ancienne comme il se doit, avec passion.

J MELONI

 

Articles associés