Pour le constructeur coréen, le toit d’une voiture ne sert pas seulement à protéger de la pluie mais aussi à produire de l’électricité.

Le Groupe Hyundai Motor développe trois types de système de recharge par toit solaire. Le système de première génération est destiné aux véhicules hybrides, tandis que la technologie de deuxième génération prévoit l’installation d’un système de toit solaire semi-transparent sur les véhicules à moteur thermique. La troisième génération de cette technologie consistera en l’introduction d’un toit solaire léger sur les véhicules électriques à batterie.
Le système de première génération, qui sera appliqué aux modèles hybrides, repose sur une structure de panneaux solaires en silicium intégrés au toit classique d’un véhicule. Ce système est capable de recharger la batterie à hauteur de 30% à 60% au cours d’une journée normale, en fonction des conditions climatiques et d’autres facteurs environnementaux.


Le toit solaire semi-transparent de deuxième génération sera utilisé sur les véhicules à moteur thermique, ce qui constituera une première mondiale. Cette technologie peut être intégrée à un toit panoramique, laissant ainsi la lumière pénétrer dans l’habitacle tout en rechargeant la batterie du véhicule. L’emploi de systèmes de recharge solaires sur des véhicules à moteur thermique permettra à ces derniers de répondre à des réglementations mondiales encore plus strictes en matière d’émissions de CO2.
Le système de troisième génération est actuellement en cours de test. Il est conçu pour être appliqué aux capots et aux toits des véhicules électriques à batterie afin de maximiser leur production d’énergie.
Le Groupe Hyundai Motor lancera la première génération de cette technologie sur ses véhicules à compter de 2019.

Articles associés