Un bloc moteur W12 de 600 ch sous le capot, un habitacle spacieux, un look reconnaissable comme celui d’une voiture hyper luxueuse, voici les atouts hors normes du premier SUV de chez Bentley. Le constructeur anglais n’échappe pas à la mode des SUV qui se vendent presque comme des petits pains. Chez Bentley, pour faire les choses bien , on a tout de suite sorti l’artillerie lourde.

Dans l’habitacle, tout respire le luxe sans oublier les codes de la marque caractérisés par la planche de bord en double vague. Le cuir surpiqué est omniprésent, sur les portières, sur les montants de pavillon et sur les sièges. Un écran tactile trône au milieu de la planche de bord. Rien n’est laissé au hasard et l’on retrouve l’esprit Bentley. Par ailleurs, l’espace a été privilégié, grâce notamment aux 5,14 m de long du véhicule. Les passagers qui voyagent à l’arrière n’ont, du coup, pas l’impression de se sentir à l’étroit. Seul le coffre de 430 litres semble petit par rapport aux mensurations de l’auto et face à ceux de la concurrence.

Sous le capot, c’est également l’exubérance. Le W12 de 600 ch abat le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes et peut atteindre les 300 km/h. Des performances qui laissent sur le bord de la route les autres concurrents comme le Porsche Cayenne ou encore le Range Rover Supercharged. Sans aller jusqu’à des vitesses prohibées, il faudra tabler sur du 20 litres /100 km.

Pour vous payer un voyage en Bentley Bentayga, le chèque sera d’un montant minimum de 215 500 euros.

J MELONI

Articles associés