Stuttgart. Il y a 35 ans naissait un camping-cars compact très spécial au patronyme emprunté à un célèbre explorateur vénitien : le Marco Polo. Dans le cadre de cet anniversaire, Mercedes-Benz lance une ligne spéciale, l’ArtVenture, aux éléments aigue-marine distinctifs. Il pourra prochainement être commandé en France.

Beige Bahamas pour le premier Marco Polo 

Le premier Marco Polo se basait sur le célèbre fourgon T1 dit « Brème » – de la ville où il était fabriqué – en version 209 D. Il se distinguait par un capot court et une peinture beige Bahamas qui, dans les années 1980, était considérée comme une touche particulièrement moderne. L’intérieur marron-beige était à l’avenant. Ce véhicule propulsion était mu par le moteur diesel atmosphérique OM 617. Ses cinq cylindres et ses 88 ch lui permettaient d’atteindre une vitesse maximale de 120 km/h. Son couple de 172 Nm lui conférait un comportement plutôt dynamique à l’époque. Avec une largeur de 1,98 m et un rayon de braquage de 10,9 m, le premier Marco Polo était facile à manœuvrer, même en centre-ville. Malgré empreinte au sol compacte, le camping-car offrait tout le confort avec un lit double dans le toit surélevé, une banquette/couchette à l’arrière, des sièges avant pivotants mais aussi une kitchenette avec évier, deux feux à gaz et frigo. Ce dernier pouvait être alimenté au gaz, sur le réseau de bord 12 volts ou sur une prise externe en 220 volts.

Plus de trois décennies : du T1 à la Classe V

Qu’il soit basé sur le T1 (1984) ou l’actuelle Classe V (depuis 2014) – en passant par les Vito (1996) et Viano (2002), la recette du Marco Polo a fait ses preuves : un véhicule associant style, confort, fonctionnalité et dynamisme. La conversion des utilitaires Mercedes en Marco Polo est réalisée depuis 1984 par Westfalia, spécialiste historique des camping-cars compacts basé à Rheda-Wiedenbrück (Land de Rhénanie-Westphalie) en Allemagne. Depuis 2014, le Marco Polo est disponible dans sa version actuelle basée sur la Classe V et a été restylé et doté du nouvel ensemble moteur OM 654 – boite 9G Tronic + au printemps dernier.

Ligne spéciale ArtVenture avec éléments aigue-marine

Comme son nom l’évoque, le modèle spécial ArtVenture lancé dans le cadre du 35e anniversaire du Marco Polo est particulièrement coloré, un peu de la même manière que son prédécesseur beige Bahamas. Avec les soufflets aigue-marine de son toit relevable, l’ArtVenture ne passe pas inaperçu. Trois bandes latérales décoratives sont proposées en option pour les bas-côtés du véhicule, tous noir mat avec des touches d’aigue-marine. L’ArtVenture fait également la part belle au confort et l’ouverture avant dans les soufflets de toit constitue l’une de ses fonctionnalités les plus remarquables.

Le plaisir de la conduite est garanti par le moteur diesel quatre cylindres OM 654 aussi performant que dynamique, commun à la gamme Marco Polo. Il est disponible en plusieurs variantes de puissance (163, 190 et 239 ch). Dans le Marco Polo 300 d (consommation de carburant moyenne : 6,1 l/100 km, émissions de CO2 moyennes de 161 g/km)1, il offre 239 ch et un couple de 500 Nm qui peuvent amener l’ArtVenture jusqu’à une vitesse maximale de 215 km/h.

Des informations supplémentaires sur Mercedes-Benz sont disponibles en ligne :

www.media.daimler.com et www.mercedes-benz.com

Articles associés