Le 71e Rallye Lyon Charbonnière Rhône, le Charbo pour les initiés, a tenu toutes ses promesses. Avec l’arrivée en 2018 de la catégorie R5, les forces en présence se sont étoffées et les candidats à la victoire sont plus nombreux. Quatre constructeurs sont engagés avec leurs modèles dérivés des WRC du Championnat du Monde : Citroën et sa C3 R5, Skoda et la Fabia R5, Hyundai et sa i20 R5 et la nouvelle venue 2019, la Volkswagen Polo GTI R5.

On compte 115 équipages au départ en Rallye moderne dont pas moins de 15 R5 et 27 concurrents en Rallye Historique VHC.

Pour cette 71édition, tous les ténors du Championnat sont présents pour en découdre sur les routes atypiques de la région lyonnaise avec deux ES (épreuves spéciales) inédites et la création d’une toute nouvelle spéciale spectacle.

La première étape démarre par un festival de Yoann Bonato (Citroën C3 R5), auteur de cinq meilleurs temps en sept spéciales disputées dans la journée. Le Champion de France sortant est intraitable et rentre à Charbonnières avec une confortable avance.

Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto), leader : « C’est une très bonne journée où tout a bien fonctionné. La voiture était bien, nous nous sommes faits plaisir, c’était sympa ! Il faudra rester concentré demain car ce sera une grosse journée et le résultat de ce rallye est important. »

La lutte pour la 2place est intense.Quentin Gilbert (Volkswagen Polo GTI R5), Quentin Giordano (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport) et Yohan Rossel (Citroën C3 R5) se battent à coup de secondes. A noter la très belle performance de Nicolas Ciamin (vainqueur du Rallye du Touquet) aux commandes de l’Abarth 124 Rally qui  pointeau cinquième rang provisoire.

Le classement à l’issue de la première étape place Yoann Bonato (Citroën C3 R5) en tête devant, Quentin Gilbert (Volkswagen Polo GTI R5) à 24’’ et Quentin Giordano (Hyundai i20 R5) à 25’’.

Dans le Rallye  VHC, Pascal Eouzan (BMW M3), Philip Giordanengo(Ford Escort RS) et Jean-Pierre Del Fiacco (R5 Turbo) sont regroupés en 23s.

La 2eétape emmène les concurrents dans les vignes du Beaujolais pour une journée dense en émotions. Yoann Bonato (Citroën C3 R5) poursuit son cavalier seul et gère sa place de leader. Il rentre en grand vainqueur à Charbonnières pour son 2esuccès consécutif. Pour les places d’honneur c’est une autre histoire ; le trio Quentin Gilbert, Quentin Giordanoet Yohan Rossel ne se lâchepas d’une seconde. C’est finalement Yohan Rossel (Citroën C3 R5) qui arrive à la 2eplace pour seulement 0,8’’ arrachées dans la dernière spéciale. Il devance Quentin Gilbert (Volkswagen Polo GTI R5)3ème.

Yohan Rossel (Citroën C3 R5), deuxième : «  Nous avons bien fait évoluer la voiture sur ce rallye. L’équipe a fait du super boulot et je veux remercier Citroën Racing de m’offrir ce superbe programme qui me permet de rouler dans de très bonnes conditions. Il fallait ramener cette deuxième place pour remercier mon ingénieur et les mécaniciens ! »

Encore une belle performance pour Nicolas Ciamin qui intercale son Abarth 124 Rallye en cinquième position au beau milieu des ‘R5’ et reste en bonne position au Championnat.

Le Trophée Michelin ‘R5’ est remporté par Quentin Gilbert alors qu’en ‘hors R5’, c’est Cédric Robert (DS 3 R3 Max) qui s’impose.

Enfin, Boris Carminati (Renault Clio R3T) a parfaitement tenu son rôle de favori en enlevant une probante victoire dans le cadre du Clio R3T Trophy France.

En Rallye VHC, Pascal Eouzan (BMW M3) est venu à bout de ses adversaires d’aujourd’hui.

Michel MORILLON

Articles associés