Essai AUDI A3 CABRIOLET 2014.

Audi présente la nouvelle Audi A3 Cabriolet, une quatre places compacte qui permet de rouler cheveux au vent. Lignes fluides et capote en toile sont les arguments de cette nouvelle-née. Sera-t-elle l’arme absolue du Play boy cet été ?

D’un point de vue esthétique, la calandre Singleframe donne un nouveau visage à l’Audi A3 Cabriolet. Identifiable au premier coup d’œil, elle revendique fièrement l’appartenance à sa famille germanique. Toujours sur cette même calandre, le constructeur propose des phares équipés d’une technologie full LED qui permettent de réguler en continu leur portée, une première dans la catégorie compacte.

Audi A3 Cabriolet 2.0 TDI

Face à la précédente version, la nouvelle Audi A3 Cabriolet s’est agrandie : sa longueur est passée de 4,24 à 4,42 mètres, son empattement de 2,58 à 2,60 mètres et sa largeur de 1,77 à 1,79 mètres. En revanche, elle est un peu plus basse (moins 15 mm, pour 1,41 mètres), ce qui lui donne plus de dynamisme. Le coffre a gagné 60 litres en volume et devient plus facile à charger. Côté poids, elle pèse 50 kilos de moins que sa devancière, soit 1 365 kilos.

Audi A3 Cabriolet 2.0 TDI

C’est une capote textile avec une lunette arrière en verre qui équipe cette nouvelle Audi A3 Cabriolet et qui se déploie par un mécanisme léger en magnésium et en acier. En appuyant sur un simple bouton, elle s’ouvre et se ferme par commande électrohydraulique en moins de 18 secondes, même en roulant jusqu’à 50 km/h. En mode cabriolet, le volume du coffre à bagages est de 287 litres.

Sur la route, il faudra attendre la version S3 Cabriolet pour connaître de véritables sensations de sportive ; en attendant, les 150 chevaux de notre modèle sont suffisants pour cruiser à vitesse légale. Nous apprécions également l’effort sensible qui a été porté sur la qualité des suspensions, un poil moins dures que sur la version précédente.

Le prix de base du modèle 2.0 TDI 150 ch débute à 34 180 €.

Audi A3 Cabriolet 2.0 TFSI quattro

 

Articles associés