Le Tour Auto Optic 2000 2017 s’est déroulé sur les routes de l’Ouest de la France du 24 au 30 avril. Après une présentation à Paris, direction la Bretagne pour une première escale à Saint Malo. L’ensemble des 230 équipages a parcouru pas moins de 2 500 kilomètres pour rallier Biarritz.

Cette compétition hors du commun a rassemblé des voitures anciennes d’avant 1965. Et cette année, les voitures françaises étaient à l’honneur. Certaines de ces marques aujourd’hui ont complètement disparu du paysage . C’est le cas par exemple de BSH, Gordini, Hotchkiss, ou encore des noms plus connus comme Ligier.

Mais si le parcours a alterné circuits fermés, comme celui du Val de Vienne ou de Pau, et routes ouvertes, chaque concurrent a bataillé dur dans sa catégorie pour ne pas se faire distancer et pour garder la tête haute.

Comme chaque année, les autos ont fait le spectacle. Ainsi, sur les routes françaises, on pouvait croiser des Ferrari 250 GTC,  des Alpine A110, des Jaguar Type E, des Ford GT40, des Mercedes 300 SL. La brochette  de voitures anciennes n’avait d’égal que les étoiles qui brillaient dans les yeux des spectateurs. Ce n’est pas tous les jours que vous pouvez faire d’aussi belles rencontres qui rappellent pour certains les époques fastes des belles mécaniques.

Cette année a été marquée par l’opération Garac (école nationale des professions de l’automobile) animée par le présentateur Grégory Galiffi. L’animateur de la chaîne C8 et l’équipe du Garac s’étaient donné comme objectif de participer au Tour Auto en faisant courir une Alfa Roméo Giulia 1300 junior de 1968. Le défi a été relevé grâce à la motivation de l’équipe.

Et décidément le Tour Auto attire les animateurs télé, car Étienne Bruet, journaliste de l’émission Turbo, a pris le volant d’une 504 de 1974.

Après un parcours atlantique,  cette belle épreuve a encore ravivé  la flamme de la passion et du spectacle sur les routes de France. Rendez-vous en avril 2018 pour de nouvelles aventures.

 

Classement :

Face à l’océan atlantique,  c’est le duo anglais Andrew Smith/James Cottingham sur Ford GTC 40 qui s’impose, suivi de Raphaël Favori et Lucien Nicolet sur Jaguar Type E. La troisième place revient à Olivier Ellebrock et Olivier Louisoder.

 

J MELONI

Photos M.MORILLON

Articles associés